Production massive par le MApN "d'écrans faciaux" en Roumanie

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 13/04/2020 à 00:00 | Mis à jour le 13/04/2020 à 00:00
Photo : ID 178520498 © Patrik Slezák/Dreamstime.com
face_shields_hospital_-_photo_patrik_slezak_-_dreamstime.com_
Le ministère roumain de la Défense (MApN) a annoncé qu'il avait commencé à produire des écrans faciaux pour le personnel militaire agissant en soutien aux autorités centrales et locales luttant contre le coronavirus (COVID-19). Jusqu'à présent, environ 1 000 écrans faciaux ont été fabriqués.
 
 


«Les structures logistiques de l'état-major de la Force terrestre (SMFT), de l'état-major de la Force aérienne (SMFA), ainsi que d'une équipe de spécialistes de l'Académie technique militaire (ATM) Ferdinand I, ont commencé la production d'écrans faciaux de protection pour répondre aux exigences des structures, des forces participantes à l'effort national contre la propagation du COVID-19 », a déclaré le MApN.


La production devrait atteindre 800 écrans faciaux par jour. Les structures MApN prévoient de fabriquer environ 20 000 écrans faciaux de protection.


Dans le même temps, une équipe de l'Académie technique militaire a développé un modèle d'écran facial qui peut être fabriqué à partir de consommables grâce à l'impression 3D. Les premiers écrans faciaux de ce type ont été envoyés au personnel médical de l'hôpital militaire central Dr Carol Davila pour des tests, et les retours ont été positifs, a également indiqué le MApN. 70 autres écrans faciaux doivent être distribués à ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre la propagation de COVID-19.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale