TEST: 2245

Pèlerinage St. André: l'archevêque Teodosie demande son autorisation

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 30/11/2020 à 00:00 | Mis à jour le 30/11/2020 à 06:55
Photo : Munteanu Anca / Wikipedia
Peșterile_Sf._Apostol_Andrei_-_detalii_01

L'archevêque de Tomis, Teodosie, l'un des représentants les plus visibles de l'Église orthodoxe roumaine, a chargé tous les prêtres qui lui étaient subordonnés d'assister au pèlerinage à la grotte de Saint-André qui a lieu chaque année le 30 novembre.

 

Il a également exhorté le Premier ministre Ludovic Orban à faire une exception pour les pèlerins qui souhaitent visiter la grotte le jour de la Saint-André.

Un document interne signé par l'archevêque Teodosie informe tous les prêtres que, le 30 novembre, "ils sont délégués dans l'intérêt professionnel pour exécuter la Sainte Messe au conseil du monastère de la grotte de Saint-André". L'exhortation ne s'adresse pas seulement aux prêtres mais à l'ensemble du "personnel clérical et monastique", a rapporté G4media.ro.

Le 25 novembre, le tribunal de Constanta a rejeté la demande de l'archevêque Teodosie d'annuler la décision par laquelle le Comité des Situations d'Urgence interdisait l'organisation d'un pèlerinage religieux à l'occasion de la Saint-André.

Le 26 novembre, le Patriarcat de l'Église orthodoxe roumaine a de nouveau exhorté les autorités à autoriser le pèlerinage en affirmant qu'il s'agissait «d'une exception nécessaire pour une situation exceptionnelle». Les représentants de l'Église ont assuré que toutes les précautions sanitaires seraient respectées. Le Premier ministre Ludovic Orban a déclaré lors d'une conférence de presse le même jour que Teodosie devrait exhorter les croyants à respecter les règles et à ne pas les enfreindre, car les règles contre la propagation du COVID-19 "ne sont pas faites exprès pour empêcher les croyants de prier, ou de participer à des pèlerinages, mais pour protéger leur santé », selon G4media.ro.

Ce nouveau différend entre le gouvernement et l'Église fait suite à des conflits similaires générés par la décision des autorités d'interdire les pèlerinages en raison de la pandémie COVID-19. Des restrictions étaient imposées au pèlerinage de Sainte Parascheva à Iasi et au pèlerinage de Saint Dimitrie le Nouveau à Bucarest, et seuls les habitants des villes en question étaient autorisés à y assister. Cela a déclenché une réaction sévère de la part de l'Église orthodoxe, qui a accusé le gouvernement de limiter la liberté religieuse.

 

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale