TEST: 2245

Pas de levée du couvre-feu pour les fêtes en Roumanie

Par Grégory Rateau | Publié le 18/12/2020 à 00:00 | Mis à jour le 18/12/2020 à 00:00
Photo : Gov.ro
couvre-feu fêtes roumanie

Les autorités n'envisagent pas actuellement de restrictions supplémentaires pour les vacances d'hiver, mais elles ne soulageront aucune des restrictions existantes non plus, a déclaré à Digi 24 le secrétaire d'État Raed Arafat, chef du Département des situations d'urgence (DSU).

 

«Nous n'avons pas l'intention de resserrer les règles, mais nous ne prévoyons pas de les assouplir non plus», a déclaré le chef du DSU.

Le gouvernement ne prévoit pas d’autoriser les déplacements sans restriction jusqu’à 1h00 du matin le jour de l’An, malgré les demandes des représentants du secteur de la restauration HoReCa, a-t-il expliqué. Le 9 novembre, la Roumanie a introduit des restrictions supplémentaires destinées à contenir la propagation du Covid-19, y compris un couvre-feu entre 23h00 et 5h00, à quelques exceptions près.

«Pour autant que je sache, il n'y a aucune intention pour le moment de changer les règles. Je comprends que HoReCa souhaite assouplir les restrictions et retarder l'heure du couvre-feu jusqu'à 1h00 du matin, mais c'est exactement la situation où les gens voudraient aller à des fêtes partout, dans des endroits difficiles à gérer, et être infectés. Je comprends leur situation financière, mais ils doivent également comprendre qu'une telle recommandation ne serait pas très bonne pour la population », a déclaré Arafat.

Lorsqu'on lui a demandé ce que les Roumains pouvaient faire pour marquer l'entrée dans la nouvelle année, il a répondu qu'ils pouvaient «sortir sur le balcon, regarder par la fenêtre, regarder la télévision». «Je suis sûr que certains d'entre eux sortiront devant leur immeuble, mais ils devront porter un masque, suivre les règles des espaces publics. Mais pas de concerts, pas de fêtes, ce ne sera pas possible. Se référant à ceux qui ont des réservations dans les stations de montagne, il a déclaré que la meilleure solution serait de célébrer la chose comme s'ils étaient chez eux et de dîner dans leur chambre pour éviter tout contact «intense» entre les personnes à l'intérieur des salles d'événements. Il a également conseillé aux gens de ne pas organiser de fêtes et de limiter les visites et les contacts, même avec des proches.

Au sujet de la diminution du nombre de tests Covid-19 quotidiens, il a expliqué que les tests effectués sur demande, par opposition à ceux effectués sur avis médical, étaient moins nombreux, tandis que des tests rapides sont également disponibles.

 

 

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale