TEST: 2245

Le port du masque devient obligatoire en intérieur et en extérieur

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 10/01/2022 à 00:00 | Mis à jour le 10/01/2022 à 00:00
Photo : Karolina Grabowska / Pexels
masques chirurgicaux

Le Conseil national roumain pour les situations d'urgence (CNSU) a adopté la décision de prolonger l'état d'alerte en Roumanie de 30 jours supplémentaires à compter du 8 janvier. Il a également approuvé, lors de sa réunion du 6 janvier, une série de restrictions pour faire face à la cinquième vague de Covid-19.

 

Le port du masque devient obligatoire dans tous les lieux publics, intérieurs ou extérieurs. Les masques textiles et en plastique ne sont plus permis, mais uniquement les masques chirurgicaux et de type FFP2. La mesure s'applique à compter du samedi 8 janvier. Certaines exceptions sont prévues, par exemple pour les enfants âgés de cinq ans ou moins.

 

De plus, les institutions, les autorités publiques et les opérateurs économiques doivent assurer à l'entrée dans leurs immeubles un triage épidémiologique et la désinfection obligatoire des mains. Par ailleurs, la période de quarantaine a été réduite de 14 à 5 jours pour les personnes vaccinées ou bien ayant été infectées au cours des derniers six mois, alors que pour les personnes non-vaccinées, la période quarantaine est de 10 jours. Les personnes malades observeront une quarantaine de 7 jours. Les voyageurs non-vaccinés et qui n'ont pas été infectés au cours des derniers 6 mois seront placés en quarantaine pendant 10 jours, s'ils arrivent depuis des Etats de l'espace communautaire en zone rouge et de l'espace non-européen. Les seules à ne pas être placées en quarantaine sont les personnes vaccinées qui arrivent depuis l'extérieur de l'UE et qui présentent le résultat négatif d'un test de dépistage RT PCR, effectué dans un délai de 72 heures avant le voyage.

 

Les autres restrictions concernent les manifestations sportives ou culturelles organisées en extérieur, avec différentes jauges (30 % ou 50 % selon le taux d'incidence de la localité).

 

Le dernier bilan fait état de 4700 nouveaux cas de contamination et de 14 décès en 24 heures. Depuis le début de la campagne de vaccination, en Roumanie, presque 8 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, soit 40% de la population éligible du pays. Les autorités roumaines alertent sur le risque que le nombre de cas de contamination au coronavirus augmente dans les jours à venir, pour atteindre des chiffres jamais enregistrés depuis le début de la pandémie. Elles prévoient la possibilité que la Roumanie enregistre dans les deux semaines à venir environ 50.000 cas quotidiens.

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale