Le gouvernement roumain veut racheter au français Tereos l'usine sucrière de Luduş

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 30/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 30/05/2022 à 00:00
Photo : PxHere
usine sucrière de Luduş

Le ministre roumain de l'Agriculture, Adrian Chesnoiu, a annoncé jeudi que l'équipe de négociation pour la reprise de l'usine sucrière de Luduş avait été constituée. L'Etat rachètera l'usine en partenariat avec les agriculteurs à l'actuel propriétaire, le groupe français Tereos, qui souhaite la fermer. Tereos, deuxième producteur mondial de sucre en volume, connu pour ses marques La Perruche et Beghin Say, avait racheté le producteur roumain de sucre de betterave Ludus en 2012. Depuis 2014, la filiale accuse chaque année des pertes.

 

 

Le ministère de l'Agriculture a déclaré avoir décidé d'une variante par laquelle l'usine sucrière Luduș dans le département de Mureş, propriété de la société française Tereos, pourra poursuivre son activité. Chesnoiu, affirme que le ministère achètera l'usine, en partenariat avec les agriculteurs de la région. Le ministre a eu une nouvelle réunion officielle avec la direction de Tereos Roumanie pour présenter l'équipe de négociation mise en place par arrêté ministériel pour établir le calendrier de reprise de l'usine sucrière de Luduş.

"Je vous transmets le ferme engagement de l'État roumain à mener à bien ce processus. Nous devons inventorier les biens, les actifs, commencer les audits nécessaires et élaborer les documents correspondants conformément aux dispositions de la législation en vigueur. Nous achetons l'usine pour produire du sucre. Nous voulons reprendre le cycle de production et l'activité de l'usine dès que possible, en particulier dans le contexte international du marché du sucre », a déclaré le ministre Chesnoiu.

 

François Queva, PDG de Tereos Roumanie, a démenti toutes les rumeurs circulant dans l'espace public liées à la fermeture de l'usine, mentionnant que l'engagement pris devant le ministre, en avril, concernant la disponibilité à vendre cette unité de production à l'état roumain restait inchangé.

Le représentant de l'entreprise française a également souligné qu'aucun composant de l'usine n'avait été démonté ou vendu.

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale