Dimanche 16 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le chasseur de nazis, d'origine roumaine, décoré par Macron

Par Grégory Rateau | Publié le 11/10/2018 à 00:00 | Mis à jour le 11/10/2018 à 09:55
Photo : facebook fondation Shoa
Serge Klarsfeld

Serge Klarsfeld, chasseur de nazis, d'origine roumaine, a été décoré par le président français Emmanuel Macron de la Grand-Croix de la Légion d'honneur.

 

 

Son épouse, l'allemande Beate Klarsfeld, a été décorée de l'Ordre national du mérite après avoir reçu la légion d'honneur, le grade de grand officier, en 2014.

 

 

Klarsfeld est né le 17 septembre 1935 à Bucarest. Avec sa famille, il est parti en France avant le début de la Seconde Guerre mondiale. En 1943, son père fut arrêté et déporté dans le camp de concentration d'Auschwitz, où il mourut.

 


Il a reçu la nationalité française en 1950 et a étudié l'histoire et les sciences politiques à Paris.

 

 

Pendant plus de 50 ans, les Klarsfeld se sont battus pour la reconnaissance de la Shoah et pour la traque et la condamnation des criminels nazis.

 

 

En 1971, les époux ont révélés que le criminel de guerre nazi, Klaus Barbie, un ancien officier de la Gestapo connu sous le nom du «boucher de Lyon», se cachait en Bolivie. En 1983, Barbie fut extradé vers la France, où il fut condamné.

 

 

Ils ont également aidé à retrouver Kurt Lischka, chef de la Gestapo et commandant de la Police de Sécurité sous l'occupation allemande de la France lors de la Seconde Guerre mondiale.

 

 

Les Klarsfeld ont également poursuivi René Bouquet, Jean Leguay et Marice Papon, membres du régime de Vichy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/macron-awards-serge-klarsfeld/

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Bucarest ?

ESCAPADES - 3 pensions rustiques à découvrir!

Pour changer de décor, notre rédaction vous propose de vous loger dans des auberges champêtres, bordées de forêts ou en plein coeur de villages saxons. Avec quelques bûches au coin du feu et un délici