Le groupement tactique de l'OTAN deplacé vers Cincu, dans le centre de la Roumanie

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 19/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 19/05/2022 à 11:18
NATO roumanie cincu

Le groupement tactique allié en Roumanie est actif à Constanţa pour le moment, mais en juin, son "centre de gravité" sera déplacé à Cincu, dans la partie centrale du pays, selon le Colonel Vincent Minguet, le commandant du groupe tactique de la présence avancée de l'OTAN en Roumanie.

 

Cincu est située au centre du pays, dans la région de Brașov - à peu près à égale distance des villes importantes telles que Sibiu, Brașov, Târgu Mureș, Sfântu Gheorghe et Miercurea Ciu.

"Nous commençons à augmenter notre capacité. La majeure partie du bataillon est à Constanţa, à Kogălniceanu, nous allons déménager à Cincu, et nous garderons également des troupes à Kogălniceanu, mais je dirais que le centre de gravité sera à Cincu. Nous le ferons en juin", a déclaré le Colonel Vincent Minguet lors d'une conférence à l'ambassade de France en Roumanie (G4media.ro).

Il a expliqué que Cincu avait été choisi parce qu'il se trouve au centre du pays, mais aussi parce qu'il y a beaucoup de place là-bas - puisque le bataillon accueillera environ 1 000 soldats. Vincent Minguet a précisé qu'il existe actuellement des troupes d'infanterie légère et d'infanterie mécanisée.

"Il s'agit de véhicules blindés légers et de chars. Le plan est d'avoir de plus en plus d'armes et d'être plus fort. Avec le temps, nous aurons plus d'équipements et plus d'armes lourdes, mais pour cela, nous devons nous assurer qu'il y aura des places pour la maintenance, nous nous occupons de cela maintenant, mais je pense qu'à l'avenir, nous aurons des chars plus solides", a-t-il déclaré.

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale