TEST: 2245

Des eurodéputés envoient une lettre ouverte au sujet du référendum

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 05/10/2018 à 00:00 | Mis à jour le 05/10/2018 à 00:00
Photo : Click.ro
stampila-vot-referendum-familie

Quarante-sept eurodéputés ont envoyé une lettre ouverte à la première ministre roumaine, Viorica Dăncilă, exprimant leur consternation face au prochain référendum sur la redéfinition de la famille, a rapporté G4media.ro.

 
Le référendum aura lieu ce week-end, les 6 et 7 octobre. Il vise à consulter les Roumains sur la redéfinition de la famille dans la Constitution, qui ne sera plus définie en tant que mariage entre époux mais mariage entre un homme et une femme.
 
Les signataires de la lettre affirment que la redéfinition de la famille "risque de nuire aux enfants de toutes les familles" en promouvant le message selon lequel les autres types de familles ne méritent pas d'être reconnues et protégées. La lettre mentionne les familles monoparentales, les partenaires non mariés avec enfants, les grands-parents qui élèvent leurs petits-enfants, les familles arc-en-ciel et toutes les autres familles qui ne relèvent pas de la définition proposée par le référendum.
 
«En autorisant le déroulement de ce référendum sans assurer des formes alternatives de reconnaissance légale des familles, vous semblez être complice des violations en cours des droits de l'homme, qui portent atteinte aux droits de toutes les personnes vivant dans des familles« non traditionnelles »», indique la lettre.
 
Les députés soulignent également que la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, ratifiée par tous les États membres de l'UE, y compris la Roumanie, "ne définit jamais une famille comme étant fondée par un homme et une femme, accordant à tous les enfants les mêmes droits, indépendamment de qui sont leurs parents."
 
 
 
 
 
 
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
5 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Dan sam 06/10/2018 - 13:23

Je ne suis ni pour, ni contre...mais après tout, c'est un référendum inutile, couteux et qui ne fait qu'accentuer les divisions et les failles de la société roumaine. Malheuresement la Roumanie ne se portera pas mieux après. Quid du référendum sur le parlement unicaméral à 300 députés et celui sur un Etat sans corrompus condamnés par la loi et qui occupent des fonctions publiques ? Silence radio par contre...le pouvoir a d'autres chats à fouetter...

Répondre
Commentaire avatar

Maria ven 05/10/2018 - 18:17

L'affirmation des eurodéputés n'est pas vraie. Les familles qui derivent du mariage traditionnel sont maintenant et seront également reconnues et protejées après le referendum (si le referendum sera validé). Ça signifie que les familles formées d'une mère/père et son fils ou d'un grand-parent et son petit-fils etc. restent legalement valides et protegées par la loi parce que le referendum ne modifie pas les articles concernant les autre formes de la famille. C'est la même chose en ce qui concerne les enfants nés/elevés hors mariage. Je proviens d'une famille monoparentale, mais j'irai voter pour la famille et je soutiens le referendum.

Répondre
Commentaire avatar

Maria ven 05/10/2018 - 18:14

L'affirmation des eurodéputés n'est pas vraie. Les familles qui derivent du mariage traditionnel sont maintenant et seront également reconnues et protejées après le referendum (si le referendum sera validé). Ça signifie que les familles formées d'une mère/père et son fils ou d'un grand-parent et son petit-fils etc. restent legalement valides et protegées par la loi parce que le referendum ne modifie pas les articles concernant les autre formes de la famille. C'est la même chose en ce qui concerne les enfants nés/elevés hors mariage. Je proviens d'une famille monoparentale, mais j'irai voter pour la famille et je soutiens le referendum.

Répondre
Commentaire avatar

Bogdan ven 05/10/2018 - 14:34

C'est tout a fait normal que l'union européenne soit contre ce référendum: ce système de liberté libertaire veut supprimer nos traditions, nos origines, notre équilibre historique. Heureusement que certains pays européens ( Hongrie, Pologne, Autriche, Italie, République tchèque, Roumanie) résistent à la "moralité occidentale".

Répondre
Commentaire avatar

Patounet ven 05/10/2018 - 17:10

Entièrement d'accord avec vous d'autant plus que les exemples donnés par cette lettre des eurodéputés sont dénués du moindre bon sens. La famille, en effet est fondée par un homme et une femme, c'est comme cela que ça plaise ou non par nature. Que les aléas de la vie aboutissent dans certains cas à des situations décrites par la prose de ces eurodéputés (on voudrait bien en connaître la liste) n' a rien à voir avec la définition même de la Famille.

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale