TEST: 2245

COLECTIV - Le maire du Secteur 5 condamné à 4 ans de prison ferme

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 13/05/2022 à 00:00 | Mis à jour le 13/05/2022 à 00:00
Photo : Wikipedia / Alin
Club_Colectiv_incendie

La cour d'appel de Bucarest a condamné, Cristian Popescu Piedone, le maire du secteur 5, à quatre ans de prison pour sa responsabilité indirecte dans la tragédie de Colectiv qui a eu lieu le 30 octobre 2015, lorsque 64 personnes sont mortes après un incendie qui est survenu lors d'un concert de rock. Le club Colectiv, où l'incendie a eu lieu, fonctionnait sans toutes les autorisations légales et ne respectait pas les règles de sécurité incendie.

 

 

La condamnation définitive intervient après six ans de procédure judiciaire. Elle est inférieure à la condamnation initiale prononcée par le tribunal de Bucarest pour Piedone, qui était de 8 ans et demi.

Dans la même affaire, l'un des propriétaires du club Colectiv, Alin George Anastasescu, a été condamné à 11 ans et 8 mois de prison tandis que les deux autres copropriétaires, Paul Gancea et Costin Mincu, ont tous deux été condamnés à 8 ans de prison, selon Digi24. ro.

Les deux techniciens qui ont monté le feu d'artifice du concert de rock, qui a déclenché l'incendie, ont également été condamnés à 6 ans et 10 mois de prison. Leur manager a obtenu une peine de libération conditionnelle.

Deux pompiers du service des urgences (DSU), qui devaient vérifier que le club respectait toutes les règles de sécurité, passeront également 8 ans et 8 mois en prison.

Pendant ce temps, le tribunal a décidé d'acquitter trois greffiers de la mairie du secteur 4, jugeant que seul l'ancien maire du secteur 4, Cristian Popescu Piedone, était responsable du fonctionnement du club sans respscter toutes les exigences légales.

Piedone a commenté la condamnation pointant vers le vide législatif en Roumanie : "J'ai signé un document, tous les maires de Roumanie le font. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu'un maire, avec toute la charge de travail, puisse tout vérifier. C'est à cela que sert la mairie. Le rôle du maire est d'aller en prison quand il devient une nuisance."

Il a ajouté qu'il "quitterait ce monde de merde" et se rendrait "avec dignité, honneur et respect", ajoutant qu'il aiderait à peindre les cellules et à créer de meilleures conditions au pénitencier de Rahova, également situé dans le secteur 5, où Piedone a été maire au cours des deux dernières années. "Les prisons sont pour les gens, qu'ils soient coupables ou innocents", a-t-il conclu.

Piedone, 59 ans, a été maire du secteur 4 de Bucarest de 2008 à novembre 2015, date à laquelle il a démissionné en raison de la pression publique à la suite de l'incendie de Colectiv. Il a été le premier fonctionnaire à démissionner après la tragédie, mais a été rapidement suivi par le Premier ministre social-démocrate Victor Ponta, qui a démissionné après des manifestations massives contre la corruption à Bucarest et dans tout le pays.

Cependant, Piedone est revenu à la politique dès avril 2016, lorsqu'il s'est inscrit comme candidat aux élections à la mairie du Secteur 4. Sa candidature a été rejetée par le tribunal de Bucarest, à la suite des protestations des familles des victimes de Colectiv. En 2020, il est passé au Secteur 5, où il a été élu maire malgré son procès en cours.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale