Vendredi 17 septembre 2021

La nouvelle mutation du variant Delta inquiète l'Inde

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 28/06/2021 à 01:02 | Mis à jour le 28/06/2021 à 19:32
visualisation d'un coronavirus

Le 26 juin 2021, le ministère indien de la Santé a mis en garde les Etats de l’Union indienne sur le variant Delta Plus qui est dorénavant considéré comme un variant préoccupant par les scientifiques indiens. Plusieurs États, et en particulier le Maharashtra, ont déjà commencé à élaborer des micro plans pour les districts où ce variant a été identifié afin de pouvoir contenir sa propagation. Le ministère a aussi insisté sur l’intensification de la campagne de vaccination dans ces districts.


 

Qu’est ce que le variant Delta Plus ?

Connu officiellement sous le nom de AY.1 ou B.1.617.2.1, il s'agit d'un variant du variant Delta (B.1.617.2), qui a été identifiée pour la première fois en Inde. Il présente une mutation supplémentaire appelée K417N, qui a déjà été identifiée dans le variant Beta (trouvé pour la première fois en Afrique du Sud) et le variant Gamma (détecté pour la première fois au Brésil). Ces variants sont caractérisés comme étant hautement infectieux et peuvent réduire l'efficacité des vaccins.

 

Cependant, le président du groupe de travail COVID-19 du Groupe consultatif technique national sur la vaccination (NTAGI), Dr Arora, a indiqué : "Le Delta Plus a une plus grande affinité avec la muqueuse pulmonaire que les autres variants, mais il n'est pas encore clair s'il cause des dommages ou non. Cela ne signifie pas non plus que ce variant provoque une maladie plus grave ou qu'il est plus transmissible".

 

Il a ajouté que l'impact de la souche Delta Plus ne sera connue qu'au fur et à mesure de l'identification des cas, mais qu’il semble que la maladie soit généralement bénigne chez tous ceux qui ont reçu une ou deux doses du vaccin : "Nous devons surveiller de très près sa propagation afin de nous assurer de l'efficacité de la transmission."

 

Selon Dr Arora, le nombre de cas identifiés du variant Delta Plus pourrait être plus élevé, car il pourrait y avoir de nombreuses personnes asymptomatiques.

 

L'Organisation Mondiale pour la Santé a déclaré suivre ce variant comme faisant partie du variant Delta, comme elle le fait pour d'autres variants préoccupants avec des mutations supplémentaires. "Pour le moment, ce variant ne semble pas être courant, ne représentant actuellement qu'une petite fraction des séquences Delta... Le variant Delta et d'autres variants circulants préoccupants restent un risque plus élevé pour la santé publique car ils ont démontré des augmentations de transmission", a indiqué l’OMS.


 

Dans quels pays a-t-il été identifié ?

Au 16 juin 2021, au moins 197 cas avaient été découverts dans 11 pays : Grande-Bretagne, Canada, Inde, Japon, Népal, Pologne, Portugal, Russie, Suisse, Turquie, États-Unis.

Au Royaume-Uni, les cinq premiers cas ont été séquencés le 26 avril 2021 et il s'agit de contacts de personnes ayant voyagé depuis le Népal et la Turquie ou ayant transité par ces pays.



Quelles sont les mesures recommandées par le gouvernement indien ? 

Le gouvernement indien a demandé aux États de prendre des mesures plus ciblées et plus rigoureuses pour contenir la propagation du virus dans les districts et les groupes où le variant a été détecté, notamment en empêchant les foules et le brassage des personnes. 

Il a préconisé la généralisation des tests, le dépistage rapide ainsi que la couverture vaccinale sur une base prioritaire et demandé qu'un nombre suffisant d'échantillons prélevés sur des personnes positives soit envoyé aux laboratoires de l'INSACOG (le regroupement de laboratoires pour le séquençage du génome du Sars-CoV-2) afin que des corrélations épidémiologiques cliniques puissent être établies. 

 

Dans ce cadre, le Maharashtra qui est l’un des États dans lesquels le Delta Plus a été identifié, a décidé de limiter son plan de déconfinement. Annoncé début juin, le plan comporte 5 niveaux de restrictions allant de 1 (déconfinement presque total) à 5 (confinement total) et s’applique par district. Dès le 25 juin et jusqu'à nouvel ordre, aucun district dans le Maharashtra ne pourra être à un niveau de déconfinement inférieur à 3.

 

Le Delta Plus peut-il être à l'origine d'une troisième vague en Inde ?

Le président du NTAGI a déclaré qu'il était difficile de l'évaluer pour le moment : "les vagues sont liées à de nouveaux variants ou à de nouvelles mutations. Il s'agit donc d'une possibilité puisqu'il s'agit d'un nouveau variant, mais il est difficile de répondre à la question de savoir si il conduira à une troisième vague, car cela dépendra de deux ou trois choses". 

 

Selon lui, la deuxième vague, qui n'est pas encore terminée dans certains districts indiens, influencera la réponse de la communauté à un autre variant et la troisième vague dépendra de la proportion de la population infectée lors de la deuxième vague. "Si une grande partie de la population est infectée, les gens peuvent développer une maladie semblable à un rhume, mais pas une maladie grave ou mortelle lors de la vague suivante.

 

L’autre facteur est la rapidité à laquelle l’Inde vaccine sa population : “Si nous vaccinons rapidement, la possibilité d'une troisième vague devient très faible. L’association vaccin, nombre de personnes déjà contaminées et comportement approprié à la Covid-19 pourrait nous épargner une troisième vague aussi grave que les deux premières vagues."

 

Une étude menée par l’Indian Medical Council of Research en collaboration avec l’Imperial Medical College de Londres corrobore les arguments du Dr Arora : “La troisième vague de la Covid-19 pourrait ne pas être aussi grave que la deuxième et l'intensification de la campagne de vaccination pourrait contribuer à l'atténuer.

 

La campagne de vaccination qui a eu des débuts plutôt chaotiques s'est intensifiée depuis le 21 juin avec la mise en place de la nouvelle stratégie du gouvernement, mais le nombre de doses injectées est encore inférieur aux objectifs fixés pour une immunisation complète de la population adulte à la fin de l'année 2021.

 

0 Commentaire (s) Réagir