Édition internationale
  • 0
  • 3

Covid 19 : Ce qu’il faut savoir pour voyager entre la France et l’Australie

Des restrictions de voyage liées au covid existent entre la France et l'Australie Des restrictions de voyage liées au covid existent entre la France et l'Australie
Écrit par Capucine Canonne
Publié le 30 juin 2022, mis à jour le 6 juillet 2022

 

Ouverture des frontières, test de dépistage, vaccination, visa… Voici tout ce qu’il faut savoir sur les conditions de voyage entre la France et l’Australie, dans les deux sens 

 

Dès le début de l’épidémie mondiale du coronavirus, l’Australie a opté pour une politique de tolérance zéro. Avec une recrudescence des cas en 2021, le pays a attendu février 2022 pour rouvrir ses frontières, sous quelques conditions. Dans l’autre sens, la France classe toujours l’Australie comme pays « orange », ce qui implique quelques règles spécifiques si vous arrivez de l’île-Continent. 

 

Que faut-il savoir si vous voyagez de la France vers l’Australie

Si vous décollez de France, sachez que, depuis début juillet, il n’est plus nécessaire d’être vacciné pour voyager vers et depuis l’Australie.  En revanche, des conditions restent de rigueur :

  • Les masques sont obligatoires sur les vols internationaux entrants.
  • Présenter un visa. Sauf si vous en possédez déjà un, il est nécessaire de présenter un visa valide à votre arrivée en Australie. Pour des vacances ou un voyage d’affaires, demandez un visa eVisitor au minimum. Ce visa électronique et gratuit est valable 12 mois sur place. Il est possible de se rendre autant de fois que l’on veut en Australie, si chaque séjour a une durée inférieure à 3 mois. Attention à la durée de délivrance, plus longue en raison de la forte demande. Par ailleurs, tous les voyageurs arrivant par avion doivent remplir la déclaration numérique des passagers (« Digital Passenger Declaration ») dans les sept jours précédant le départ. Un mode d’emploi est fourni au moment de la demande de visa.
  • Il reste fortement déconseillé aux Australiens non vaccinés de voyager à l'étranger
  • Rendez-vous sur le site  SmartTraveller website   pour plus d’informations

Une fois sur place, les exigences en matière de tests et de quarantaine et les restrictions en matière de transferts intérieurs peuvent varier selon les États et les territoires. Voici les sites officiels :

 

Les francais rentrent d'Australie pour les vacances d'été en avion

 

 

Que faut-il savoir si vous voyagez de l’Australie vers la France 

Aucun test négatif n’est exigé pour le retour en France si vous prouvez votre schéma vaccinal complet (trois doses de vaccins à ARN messager), quel que soit le pays de provenance. Aujourd’hui, le gouvernement français classe toujours l’Australie de pays « orange » (c’est-à-dire que la circulation du virus est importante). De fait, il y a deux cas de figures : 

  • Soit vous avez un schéma vaccinal complet, seule la preuve de celui-ci suffit, accompagné d’une déclaration sur l’honneur attestant une absence de symptômes ou de cas contact (téléchargeable ici).
  • Soit vous n’avez pas de schéma vaccinal complet, vous devez justifier d’un motif impérieux pour entrer sur le territoire. Sachez qu’être ressortissant français ou enfant / conjoint de ressortissant français constitue un motif impérieux. Le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures ou d’un test antigénique de moins de 48 heures est demandé, accompagné d’une déclaration sur l’honneur attestant une absence de symptômes ou de cas contact (téléchargeable ici). Une fois en France, sachez qu’il est possible d’être soumis à un test aléatoire. Si le résultat est positif, vous devrez vous isoler.  

Enfin, si vous désirez vous rendre dans l’Union européenne, vous devrez renseigner un formulaire de traçabilité (Passenger Locator Form, PLF) avant l’embarquement.

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions