Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Peut on encore voler en toute sécurité avec Jet Airways ?

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 31/01/2019 à 01:00 | Mis à jour le 31/01/2019 à 01:00
5 avions de jet airways au sol

Jet Airways, la compagnie aérienne indienne privée qui fut numéro 2 sur le marché indien fin 2017 connait d’importants déboires financiers depuis quelques mois. Elle a annoncé aujourd’hui qu’elle gardait au sol 2 avions, en retournait 3 aux loueurs et que 3 autres ne voleraient pas pour des raisons techniques. Cela a généré l’annulation de 19 vols.

 

Selon la direction de Jet Airways, un de ses avions ne peut pas voler suite à l’expiration du contrat de location du moteur et un autre pour des raisons techniques; les contrats de location de trois avions ont expiré, ils vont donc être rendus et les moteurs de trois autres avions sont en cours de maintenance. Apparemment, cette opération de contrôle devrait être terminée le 1er février et les vols reprendraient pour ces trois derniers avions. La compagnie assure qu’elle fait le maximum pour minimiser les perturbations pour les passagers en les informant des annulations en avance et en essayant de les replacer sur d’autres vols.


 

Jet Airways est en défaut de paiement avec plusieurs de ses fournisseurs de pièces détachées et avec les loueurs d’avion.

Les salaires des pilotes n’ont pas été réglés non plus. Le National Aviator Guild, le syndicat auquel sont affiliés les pilotes indiens de Jet Airways, a envoyé un message à ses membres mercredi 30 janvier leur affirmant que 50% des salaires de novembre allaient être versés ce jour. Un des pilotes aurait déclaré au Times of India que la direction leur avait promis qu'elle s'acquitterait de 75% du salaire de novembre à la fin du mois de janvier. Mais ils ne sont pas les seuls à ne pas être payés, les ingénieurs en charge de la maintenance et les cadres dirigeants sont dans la même situation.

La société n’a pas non plus remboursé les intérêts de prêts contractés auprès de ses banquiers.

 

La compagnie aérienne des Emirats Arabes Unis, Etihad, détient actuellement 24% du capital de Jet Airways. Selon la presse économique, Etihad envisagerait un apport en liquidités et une augmentation de sa participation au delà de 40% pour sortir Jet Airways de l’impasse mais sous certaines conditions qui doivent être approuvées par les autorités indiennes. Les banques qui ont prêté à Jet convertiraient une partie de leur dette (8200 crores roupies soit plus d’1 milliard d’euros) en actions et détiendraient ainsi environ 30% du capital de la compagnie. La part du propriétaire privé initial (Naresh Goyal) descendrait en dessous de 20%.


 

Un employé a avoué au Times of India : “Cela fait longtemps qu’on nous parle de cash apporté par Etihad et de restructuration de la dette. La direction devrait se dépêcher de prendre les mesures nécessaires à la survie de la compagnie parce qu’aujourd’hui cela va de mal en pis à la fois financièrement pour nous mais aussi sur le plan opérationnel pour la société qui doit restituer des avions aux loueurs.”

 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.