TEST: 3548

L'épidémie de coronavirus continue de se propager en Inde : 3 millions

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 23/08/2020 à 21:03 | Mis à jour le 23/08/2020 à 21:21
COVID-19 epidemie inde

Le samedi 22 août 2020, le seuil de 3 millions de cas positifs de Covid-19 a été franchi en Inde l’apparition du premier cas dans le Kerala le 30 janvier 2020 (source covid19india.org). L’Inde est dorénavant le pays enregistrant le plus grand nombre de nouveaux cas journaliers dans le monde (plus de 70 000 le 22 août) et est depuis la mi-juillet le troisième pays le plus touché après les Etats-Unis et le Brésil. Le nombre de décès est lui encore faible si on le compare au nombre de cas positifs et à celui des Etats-Unis et du Brésil. 

 

Les pays comptant le plus grand nombre de cas en date du 22 août

covid-19 virus epidemie inde
Worldometer - 22 août 2020

 


Le nombre de cas en Inde en date du 23 août

covid-19 inde epidemie virus
Covid19india.org

 

Le gouvernement annonce un taux de guérison de 74,9 % et un taux de mortalité en dessous de 2%.

 

Une augmentation du nombre de tests

Le nombre de tests pratiqués par jour s’est enfin intensifié et a atteint 1 million depuis le 21 août. Cela faisait des semaines que les épidémiologistes et l’OMS mettaient en garde le gouvernement indien sur la faiblesse du nombre de tests par rapport à l’importance de la population du pays. Depuis le début de la crise sanitaire, l’Inde n’a testé que 25 000 personnes par million ce qui est peu comparativement à la Russie (environ 232 000 par million) et les Etats-Unis (environ 225 000 par million).

 

Le virus atteint les zones rurales

L'épidémie semble être contenue dans les mégalopoles de Delhi, Mumbai (Maharashtra) et Chennai (Tamil Nadu), mais elle se propage maintenant dans les zones rurales comme le craignaient les spécialistes et le gouvernement depuis le début de la crise. Si les villes sont pour la plupart, relativement bien équipées en services de santé, ce n’est pas le cas des villages et des campagnes.

Les trois états comptant le plus grand nombre de cas sont le Maharashtra, le Tamil Nadu et l’Andhra Pradesh, ils représentent environ ⅓ du total des cas indiens. Les états du nord-est du pays, qui sont parmi les moins riches, enregistrent une forte progression de personnes contaminées : Assam, Bengale occidental, Bihar, Odisha, Jharkhand… ainsi que les états fortement agricoles de l’Haryana et du Pendjab. Le début de reprise de l'économie annoncé par le gouvernement risque d'être compromis par la propagation du virus dans les zones rurales. “Même si l'élan provenant du secteur agricole en raison d'une mousson normale et de semis plus élevés qu’en 2019 est positif, nous pensons que cela pourrait ne pas se maintenir en raison de problèmes de main-d'œuvre excédentaire ainsi que d'une proportion croissante de cas de Covid-19 actifs”, a déclaré Upasna Bhardwaj, économiste à la Kotak Mahindra Bank.

 

covid-19 virus epidemie inde

 


Un pic de l'épidémie pas encore atteint

Un membre du groupe de travail national sur la Covid-19 a déclaré au journal The Hindu que l’augmentation du nombre de cas pourrait durer “jusqu'en septembre ou même octobre” étant donné que les tests et la propagation de l'infection avaient augmenté simultanément. “La stratégie consiste maintenant à garantir un faible taux de mortalité, en détectant rapidement les cas et les contacts des personnes contaminées. En mars et avril, nous manquions d'infrastructures suffisantes pour accélérer les tests. Cependant, nous avons pu profiter de l’expérience de l’Europe et nous n’avons donc pas les taux de mortalité de l’Italie et de la France.”

 

 


soutien contribution lecteurs lepetitjournal

Rejoignez le Club des lecteurs contributeurs

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi) (attention Bombay est tout en bas de la liste), Ou nous suivre sur Facebook


 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale