Dimanche 25 octobre 2020

La mousson 2019 se retire enfin !

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 07/10/2019 à 19:45 | Mis à jour le 07/10/2019 à 19:45
Photo : Credit : Wikicommons Rajarshi MITRA
Mousson 2019 fin retard

La mousson qui régnait sur toute la partie ouest et nord de l’Inde se retire enfin. Le Département Météorologique Indien (IMD) vient d’annoncer le retrait le plus tardif depuis plus de 50 ans. " Une circulation anticyclonique est en formation au dessus du Rajasthan à environ 1,5 km au dessus du niveau moyen de la mer depuis le 6 octobre ce qui permet d’annoncer le commencement du retrait de la mousson dans le nord ouest de l’Inde à partir du 10 octobre." déclare l’IMD.

Dans le Maharashtra, la fin de la saison des pluies n’est prévue qu'à partir de la troisième semaine d’octobre.

Les précipitations à Mumbai dans les quartiers de Santacruz et de Colaba de juin à septembre 2019
graphe de l'IMD

 

Comment prévoit on le retrait de la mousson ?

L’IMD prend en compte les trois critères suivants pour déclarer le retrait de la mousson d'été (southwest monsoon) en Inde :

  • Pas de pluies pendant cinq jours
  • Etablissement d’un phénomène anticyclonique sur l’ouest du Rajasthan
  • Baisse importante de l'humidité dans l’air qui doit être visible sur les images satellite

 

Habituellement, la mousson se retire à partir du 1er septembre, le Rajasthan étant le premier Etat à revenir en saison sèche.


 

Vidéo expliquant le retrait de la mousson
 

 

Le bilan 2019 : une bonne mousson pour les réserves d’eau du pays mais qui laisse derrière elle beaucoup de dégâts

Le bilan de la mousson d'été est positif en matière de réserves d’eau malgré un mois de juin plus sec que la normale. D'après l’IMD, sur les 36 sous-divisions météorologiques du pays, 12 ont reçu plus d’eau que la normale, 19 la quantité habituelle, 2 sont en léger déficit et 3 (dont la capitale Delhi) ont enregistré un manque de 42%. Ces 5 sous-divisions représentent seulement 15% de la superficie du pays.

Cependant, de nombreux morts (plus de 1 600 décès dans tout le pays dont 371 dans le Maharashtra, un des Etats les plus touchés) sont à déplorer suite aux pluies torrentielles essuyées à plusieurs reprises dans certaines zones dont notamment le Maharashtra ainsi que des dégâts importants.  


Les records de la mousson 2019

Alors qu’elle avait été prédite à un niveau normal ou en dessous de la moyenne, la mousson 2019 a battu plusieurs records : 

  • La moyenne des précipitations sur le long terme (Long Period Average - LPA), calculée sur les quatre mois de la saison, est au dessus de la moyenne depuis 1961, elle est de 110%.
  • C’est aussi le retrait le plus tardif depuis 1961.
  • La mousson 2019 a apporté les pluies les plus abondantes sur tout le pays depuis le début des enregistrements, l’excédent est équivalent à celui de 1994.
  • Les mois d'août et de septembre ont subi les chutes d’eau les plus fortes pour la deuxième fois (seuls les mois d'août 1931 et de septembre 1917 ont été plus arrosés).

 

 

D’autre part, la mousson 2019 a plongé les scientifiques de l’IMD dans le doute et les conjectures par ses caractéristiques inhabituelles et a montré l’importance d’une révision du système de prédiction du département météo indien qui n’a pas été en mesure d’annoncer son arrivée ni son retrait de manière précise.

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir