Le bref : Etat d'urgence et couvre-feu au Sri Lanka

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 04/04/2022 à 01:02 | Mis à jour le 04/04/2022 à 04:12
Photo : @Twitter Sri Lanka Tweet
images de manifestations au Sri Lanka le 1er avril 2022

Le Sri Lanka est en pleine crise économique et politique. Le gouvernement sri lankais fait face à un déficit de ressources monétaires pour payer ses importations. Le carburant, la nourriture et les médicaments font défaut dans le pays et la population est confrontée à de longues coupures de courant qui perturbent la vie quotidienne.

 

Manifestations, état d'urgence et couvre-feu au Sri Lanka

Dans la nuit de jeudi à vendredi 1er avril, des manifestants se sont rassemblés devant la résidence du Président à Colombo pour réclamer le départ du gouvernement actuel. Un couvre-feu national a alors été mis en place à partir de 18h samedi jusqu’à 6h lundi matin et le Président a déclaré l’état d’urgence immédiat qui permet aux militaires de placer des suspects en détention sans mandat d’arrêt.

Des groupes d'avocats et des membres de l'opposition ont critiqué le gouvernement pour cette décision qui, selon eux, visait les protestations qui se multiplient dans le pays. Tout le weekend, la police a patrouillé dans les rues de la capitale et a arrêté plus de 660 personnes pour avoir "violé" le couvre-feu. 

Les manifestations reflètent non seulement une nouvelle escalade de la crise, mais signalent également la frustration croissante de la population, selon les observateurs politiques.  "Les gens ont commencé à montrer leur colère contre l'insensibilité du président et du gouvernement à leurs souffrances, et leur incapacité totale à gérer cette crise économique et politique croissante", a déclaré le politologue Jayadeva Uyangoda à The Hindu. "C'est la première fois dans l'histoire récente du Sri Lanka que les gens descendent dans la rue volontairement et indépendamment des partis politiques", a-t-il ajouté.

 

Blocage puis déblocage des réseaux sociaux au Sri Lanka

Dimanche en fin d’après-midi, le gouvernement du Sri Lanka a rétabli l’accès aux sites des médias sociaux et aux applications de messagerie qui avait été bloqué depuis le matin. L’Association du Barreau du Sri Lanka et la Commission des droits de l'homme du Sri Lanka avaient protesté contre ce blocage qu’elles ont toutes deux qualifié de volonté d’étouffer la liberté d’expression.

 

Aide de l'Inde au Sri Lanka

L'arrivée samedi d'un nouvel envoi de carburant en provenance d'Inde, qui fait partie des neuf envois effectués dans le cadre d'une ligne de crédit d'urgence de 500 millions de dollars accordée par le gouvernement indien, devrait soulager le Sri Lanka, souligne le quotidien The Hindu.  

Les Indiens auraient aussi commencé à préparer une cargaison de 40 000 tonnes de riz à destination de l’ile.

 

La suite dans le bref...

Le bref du 4 avril 2022

Toutes les autres nouvelles de la veille et du jour à écouter en podcast :

Réécouter tous les brefs sur SoundCloud ici.

 


Ce podcast est aussi accessible en message vocal WhatsApp sur votre téléphone le matin en suivant la procédure ci-dessous pour vous inscrire :

Ajoutez à vos contacts Whatsapp le Bref avec le numéro de téléphone suivant: +91 8291097571

Laissez nous un message tel que "Bonjour le bref"

Vous serez ajouté d’ici 24 heures à la liste de diffusion "Le Bref".

 


Informations concernant vos données personnelles :

Votre inscription au Bref implique que lepetitjournal.com Bombay dispose et conserve votre numéro de téléphone pour vous donner accès à ce podcast quotidien ou répondre à une discussion que vous seriez susceptible d'initier. Vos données ne sont pas transmises à des tiers. Elles sont conservées jusqu'à votre désinscription du service, que vous pouvez demander à tout moment en envoyant le message "STOP". Toutes vos données seront alors automatiquement effacées.


 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale