Mercredi 8 décembre 2021
TEST: 3548

Covid-19 : la deuxième vague frappe l’Inde

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 05/04/2021 à 01:02 | Mis à jour le 05/04/2021 à 02:49
Photo : @ TazaaKhabar
coronavirus inde 2021

Le nombre de nouveaux cas journaliers de Covid-19 en Inde a franchi le seuil des 90 000 pour la première fois en 2021. Près de 80 % de ces cas ont été signalés dans sept États, et principalement dans le Maharashtra. Le fameux R0 - le nombre de personnes contaminées par une personne en moyenne - est passé à 1,5. Cependant, les données officielles ne parlent pas encore de “deuxième vague”. 

Le gouvernement a attribué cette augmentation des contaminations au laxisme de la population et au manque de respect des mesures de prévention telles que le port du masque et le maintien de la distance entre les personnes. Cependant, certains scientifiques qui suivent la pandémie estiment qu’il y aurait également des causes pathogènes et immunogènes.

La vaccination continue de s’intensifier, 75,9 millions de personnes ont reçu au moins une injection au 4 avril 2021.

 

 

 

Campagne pour la prévention de la Covid-19

Le Premier ministre a examiné dimanche la situation sanitaire du pays et la campagne de vaccination suite à un «taux de croissance alarmant» des contaminations et des décès. 91 % des nouveaux cas sont enregistrés dans seulement 10 États (ndlr : L’Union indienne comprend 28 États et 8 Territoires). 

Narendra Modi a déclaré que la stratégie en cinq volets, dépistage, traçage, traitement, comportement approprié au Covid-19 et vaccination, si elle était mise en œuvre avec le plus grand sérieux et engagement, serait efficace pour freiner la propagation de la pandémie, selon un communiqué officiel. 

Une campagne sur les comportements appropriés pour la prévention de la Covid-19 devrait être lancée du 6 au 14 avril en mettant l'accent sur l'utilisation à 100 % des masques, l'hygiène personnelle et la désinfection fréquente des lieux publics / lieux de travail et établissements de santé.

 

 

 

Lors de la réunion, le gouvernement a aussi demandé aux producteurs de vaccins d’augmenter leur capacité de production.

La situation au Maharashtra, au Pendjab et au Chhattisgarh est gravement préoccupante. Le Maharashtra a contribué pour 57 % du nombre total des cas et 47 % des décès dans le pays au cours des 14 derniers jours. L'Etat est aussi le plus développé et le plus actif économiquement d'où l'inquiétude du gouvernement national.

 

 

 

Retour du confinement dans le Maharashtra

Dans le but de freiner le nombre croissant de cas de Covid-19, le gouvernement du Maharashtra a annoncé dimanche 4 avril 2021 un confinement tous les week-ends à partir de 20 heures le vendredi jusqu’à 7 heures le lundi. Le couvre-feu mis en place fin mars reste valide tous les jours de la semaine de 20 heures à 7 heures et des restrictions strictes entrent en vigueur à partir de lundi 5 avril à 20h00.

 

Les restrictions dans le Maharashtra

La section 144 du code de procédure criminelle est en vigueur pendant la journée dans la semaine ce qui signifie qu’il est interdit de se réunir à plus de 4 personnes dans les lieux publics et dans les lieux désignés par le gouvernement.

Les services de première nécessité sont exemptés des mesures de restriction. Cela concerne : 

  • Le secteur de la santé, hôpitaux, laboratoires, pharmacies, sociétés pharmaceutiques et sociétés d’assurance médicale,
  • Le secteur alimentaire, épiceries, boulangeries, magasins de produits laitiers…
  • Les transports publics, bus, train, taxi, auto rickshaw,
  • Les bureaux diplomatiques,
  • Les activités de préparation pour la mousson,
  • Le transport des biens,
  • L’agriculture,
  • La vente en ligne,
  • Les médias accrédités,
  • Les autres services désignés comme de première nécessité par les autorités locales.

 

Les activités extérieures sont limitées à la période hors couvre-feu et les plages, les parcs et les lieux publics extérieurs sont fermés pendant le couvre-feu. Les clubs de gym, les piscines et autres établissements sportifs sont fermés.

Les commerces, les centres commerciaux et les marchés sont fermés sauf ceux de première nécessité.

Le nombre de personnes voyageant dans les transports publics est limité à la capacité en places assises dans les bus, à 50 % de la capacité du véhicule en plus du conducteur dans les taxis et à 2 personnes en plus du conducteur dans les auto rickshaws. De plus, à partir du 10 avril, le personnel des transports publics devra être soit vacciné soit être en mesure de présenter un test négatif de moins de 15 jours (sauf pour les taxis ou auto rickshaws équipés d'une séparation plastique entre le conducteur et les passagers). Toute infraction à cette règle est passible d’une amende de 1000 roupies. De plus, une amende de 500 roupies par personne sera appliquée pour non port du masque dans les transports publics.

Les véhicules privés peuvent se déplacer à volonté uniquement hors couvre-feu et hors week-end.

Les industries et le secteur de la production, les marchés de fruits et légumes fonctionnent selon des procédures opérationnelles définies ainsi que les chantiers de construction si les ouvriers peuvent être hébergés sur place.

Les bureaux du gouvernement ne sont autorisés à fonctionner qu'à 50 % de leur capacité et ne peuvent pas recevoir de visiteurs. Les services publics de fourniture d'électricité, d’eau et les services bancaires sont exemptés.

Les bureaux des entreprises privées sont fermés sauf les banques, les deux marchés boursiers de Mumbai, les assurances, les sociétés pharmaceutiques, les fournisseurs d'électricité et les fournisseurs de services de téléphonie.

Les restaurants et les bars sont fermés mais peuvent pratiquer la vente à emporter et la livraison pendant la semaine pendant la période hors couvre-feu et uniquement la livraison durant le week-end. Les mêmes règles concernant la vaccination et le test négatif sont applicables au personnel des restaurants et bars et des services de livraison, l’amende de 1000 roupies pour infraction à ces règles est aussi en vigueur. 

Les lieux religieux sont fermés.

Les coiffeurs, salons d'esthétique et spa sont fermés.

Les journaux peuvent être imprimés et distribués pendant la période hors couvre-feu durant la semaine. Les mêmes règles concernant la vaccination et le test négatif sont applicables, l’amende de 1000 roupies pour infraction à ces règles est aussi en vigueur. 

Tous les établissements d’enseignement publics et privés sont fermés.

Les rassemblements de personnes qu’ils soient politiques, religieux ou culturels sont interdits. 

Seulement 50 personnes sont autorisées à assister à un mariage et seulement 20 personnes pour un enterrement.

Les industries utilisant de l'oxygène comme matière première brute ne sont plus autorisées à le faire à partir du 10 avril 2021.

Les syndics d’immeubles sont responsables de la mise en confinement de l’immeuble si le nombre de cas dépasse les 5 personnes et du respect des règles de confinement. Toute infraction sera passible d’une amende de 10 000 roupies.

 

Le gouvernement du Maharashtra a enjoint tous les employeurs à inciter leurs employés à se faire vacciner dès que possible. 



 

0 Commentaire (s) Réagir