Coronavirus en Inde : le confinement étendu jusqu’au 30 avril

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 13/04/2020 à 01:05 | Mis à jour le 13/04/2020 à 01:05
Photo : Credit : Instagram nkb_19920
coronavirus inde confinement extension

Samedi 11 avril, la plupart des Chief Ministers des Etats indiens ont plaidé pour une extension du confinement strict lors d’une visioconférence avec le Premier Ministre, Narendra Modi. Celui-ci doit s’exprimer avant la fin actuelle du confinement (le 14 avril) pour indiquer les décisions prises au niveau du pays. Sans attendre cette annonce, le Chief Minister du Maharashtra a étendu la période de confinement strict jusqu’au 30 avril 2020. C’est le troisième État indien qui choisit cette solution après l’Odisha et le Punjab. 

 

Selon les derniers chiffres fournis par les Etats, l’Inde compte, au 12 avril 2020, 9 205 personnes contaminées par le COVID-19 et 332 décès. Le Maharashtra est l'État le plus touché avec 1 982 cas et 149 décès (source The Hindu).

 

“Durant les deux dernières semaines, les citoyens ont fait preuve d’une grande discipline, sont restés à l'intérieur et ont tenté de respecter les distances sanitaires comme le gouvernement l’avait recommandé selon la devise jaan hai jahan hai [le monde appartient à celui qui est vivant]. Maintenant, nous devons oeuvrer selon le principe jaan bhi jahan bhi [la vie et le monde]” a déclaré le Premier Ministre, indiquant ainsi une évolution de la stratégie dans la lutte contre l'épidémie de COVID-19.

 

Le Economic Times évoque la création de zones vertes (les districts qui ne comptent pas de cas) dans lesquelles les règles de confinement seraient partiellement relâchées, de zones oranges dans lesquelles le confinement serait maintenu mais avec une certaine souplesse et de zones rouges (les districts considérés comme des foyers de contamination) qui resteraient dans la situation actuelle. Il semblerait par contre que les écoles, collèges et universités resteraient fermées dans tout le pays pour l’instant et que les Chief Ministers des Etats soient opposés à une reprise totale de la circulation des personnes entre les Etats. Par contre, les travaux de moissonnage ont été inscrits sur la liste des services essentiels. 

 

Par ailleurs, le ministère de l'Intérieur a demandé à tous les Etats et Territoires de l’Union Indienne de prendre les mesures nécessaires pour assurer la santé et le bien-être des travailleurs migrants qui sont actuellement hébergés dans des centres d’accueil un peu partout dans le pays. Ils doivent en particulier fournir la nourriture, les médicaments, des moyens de communication et un toit à toutes ces personnes.



La rédaction vous conseille d'écouter notre podcast, le Bref, pour les brèves du jour sur le confinement. Il est possible de le recevoir directement tous les jours en s'inscrivant sur Whatsapp. Tous les détails dans notre article :  Confinement : le Bref du 13 avril 2020


 


Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi) (attention Bombay est tout en bas de la liste), Ou nous suivre sur Facebook.


 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale