Lundi 8 mars 2021

Confidentialité et WhatsApp, le gouvernement indien intervient

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 19/01/2021 à 19:59 | Mis à jour le 20/01/2021 à 10:16
whatsapp confidentialite donnees inde

Le gouvernement indien a demandé à WhatsApp de reconsidérer son approche concernant les modifications de sa politique sur l’utilisation des données des utilisateurs. Selon lui, la société doit respecter la confidentialité des informations, la liberté de choix et la sécurité des données des citoyens indiens. 


WhatsApp a annoncé la mise en place d’une politique de confidentialité modifiée à compter du 8 février 2021. La nouvelle version de l’application partagera certaines données des utilisateurs avec Facebook, la société mère (lire Ultimatum WhatsApp : partagez vos données ou adieu). Devant les réactions négatives des utilisateurs indiens, la société a annoncé un report de la mise en place en Inde au 15 mai 2021. 

 

L'Inde, la première base d'utilisateurs WhatsApp dans le monde

Le nombre d’utilisateurs de l’application WhatsApp en Inde est d’environ 400 millions sur plus de 2 milliards dans le monde, c'est la base d'utilisateurs la plus importante. Mais, la nouvelle politique de confidentialité risque de l'éroder. Selon Sensor Tower, WhatsApp a enregistré une baisse de 35 % des téléchargements en Inde, passant de 2 millions entre le 1er et le 5 janvier à 1,3 millions entre le 6 et le 10 janvier. En comparaison, les applications concurrentes Signal et Telegram ont connu une hausse des téléchargements pendant la même période.

 

WhatsApp doit respecter les utilisateurs indiens selon le gouvernement

Dans un courrier au CEO de WhatsApp, le gouvernement indien déclare que les modifications proposées soulèvent de "graves préoccupations" quant à l'autonomie des citoyens indiens sur le choix d’une application de communication et souligne que ceux-ci ne disposent pas de la possibilité de refuser le partage de données avec Facebook contrairement aux utilisateurs européens.

Le gouvernement a également enjoint WhatsApp à répondre en détail dans un délai de sept jours aux questions suivantes : 

  • Quelles sont les catégories exactes de données que WhatsApp recueille auprès des utilisateurs indiens et les détails des autorisations demandées et leur utilité ?
  • WhatsApp, établit-elle un profil des utilisateurs indiens sur la base de l'utilisation ?
  • Quelle est la différence entre la politique de confidentialité de l'application en Inde et dans d'autres pays ?
  • WhatsApp, partage-t-elle des données avec d'autres applications ?
  • WhatsApp, capture-t-elle des informations sur d'autres applications exécutées sur le téléphone mobile de l'utilisateur ?
  • Sur quels serveurs sont transmises et hébergées les données des utilisateurs indiens ?

 

Le projet de loi sur la protection des données des utilisateurs (Personal Data Protection Bill 2019) s'inspire fortement de la réglementation européenne (GDPR). Mais, comme il n'a pas encore été voté par le Parlement, les utilisateurs indiens ne peuvent pas être exemptés des nouvelles pratiques de partage des données de WhatsApp comme les Européens. 

 

 


soutien contribution lecteurs lepetitjournal

Rejoignez le Club des lecteurs contributeurs

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi) (attention Bombay est tout en bas de la liste) ou nous suivre sur Facebook


 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Inde

HISTOIRE

La Begum Hazrat Mahal : la reine indomptable de Lucknow

Dès 1856, les Indiens commencent à se rebeller contre les Anglais. Voici l'histoire d'une femme qui a su allier toutes les forces à sa disposition pour repousser temporairement les Anglais.

Expat Mag

Journée des droits des femmes

Journée des droits des femmes : 20 femmes exceptionnelles à découvrir

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, découvrez les portraits de 20 femmes exceptionnelles rencontrées par nos éditions locales à travers le monde