Jeudi 12 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Lucknow : sur les traces des Nababs

Par Charlotte Hyest Dewevre | Publié le 08/11/2019 à 00:45 | Mis à jour le 08/11/2019 à 00:45
Photo : Chota Imambara à Lucknow
Chota Imambara Lucknow visite

Absente du guide du routard, Lucknow, capitale de l’Uttar Pradesh, n’est pas souvent dans les « To do list » des lieux à visiter en Inde. Il est clair que cette mégalopole de près de 3 millions d’habitants n’arrive pas à la cheville d’Agra, de Cochin ou encore de Delhi. Toutefois, les ruines du British Residency, le labyrinthe de l’Imambara Bara et la poignée d’autres monuments remarquables remplissent bien une excursion d’un week-end !

 

Splendeur au temps des Nababs

Au 18 et 19ème siècle, c’est sous la tutelle des Nababs, amateurs d’art et de culture, que la ville connaît son essor. Les souverains musulmans y apportent la danse, la poésie, la musique ainsi que l’architecture de style Moghol, au travers de quelques monuments exceptionnels. 

L’histoire raconte qu’en 1758, pour lutter contre une période de famine ravageuse, le Nabab Asad-ud-Daula lança la construction du spectaculaire Imambara Bara. Fournir du travail à la population locale durant une décennie était l’objectif. Ce projet philanthrope représente aujourd’hui encore un monument majestueux de l’âge d’or de Lucknow. 

 

Lucknow visite labyrinthe

 

L’édifice impressionne par la grandeur de sa salle voûtée (50 m de long) mais aussi par son gigantesque labyrinthe (Bhool Bhulaiya) unique en son genre car construit sur les étages même du monument. 

Aux abords de ce complexe, se dressent la porte Rumi Darwaza, ainsi que la tour de l’horloge d’Husainabad et sa galerie d’art, mais aussi le mausolée Chhota Imambara et la magnifique mosquée Jama Masjid. 

 

Lucknow visite Chota imambara
Chota Imambara

 

Dans un autre quartier et dans un autre style, vous marchez sur les traces britanniques.

Véritable bouffée de verdure et de calme, la balade au sein de l’ancien complexe résidentiel (British Residency) et son parc, est comme une parenthèse dans la frénésie de la ville. 

Poste, église, cimetière, mosquée, habitations, les ruines du British Residency, dessinent les traits de la cité au 19ème siècle.

 

Lucknow visite British residency
British residency

  

C’est à cette époque que remontent les prémices de l’indépendance. En 1857, Lucknow connaît la « Révolte des Cipayes ». Ces militaires indiens enrôlés dans l’armée de la Compagnie anglaise des Indes orientales se soulèvent contre l’empire en place. Pour tenter d’échapper à cette mutinerie, plus de 3000 habitants (majoritairement Anglais) se réfugient au sein de la résidence. C’est le début de 147 jours de siège, au cours duquel plus de 2000 personnes trouvent la mort. 

 

Lucknow visite
Asafi Masjid

 

Sorti de ces visites se promener dans la ville ne présente pas grand intérêt. Notez que la pauvreté, la surpopulation et la pollution sont très présentes. Face à cela le choix d’un hôtel charmant et au calme est de rigueur. 

 

Lucknow est aussi un arrêt possible avant de continuer plus au nord pour visiter le temple d’or d’Amritsar, le haut lieu saint des Sikhs. 



 

Nous vous recommandons

Charlotte Hyest-Dewevre

Charlotte Hyest Dewevre

De la Croix-Rouge à l’entrepreneuriat social, Charlotte s’épanouit dans le contact humain. Curieuse, dynamique, elle goute aux expériences qui se présentent pour en faire des opportunités de vie. Rencontre, cuisine, apprentissage sont ses maîtres mots.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualité en Inde

ENVIRONNEMENT

L'Inde, efficace dans la lutte contre le changement climatique

L’indice Climate Change Performance 2020, outil de suivi de la performance des pays dans la lutte contre le changement climatique a été publié cette semaine. L’Inde est 9ème, la France 18ème.

Vivre en Inde

TRANSPORT

Se déplacer à Mumbai en train : mode d'emploi

Le “Mumbai local” est le moyen de transport public le plus utilisé et sûrement le plus rapide aujourd'hui pour se déplacer du nord au sud ou vice-versa. Lepetitjournal.com Bombay vous explique tout.