TEST: 2242

Un concert improvisé pour réconforter les gens en quarantaine

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 05/04/2020 à 23:00 | Mis à jour le 05/04/2020 à 23:00
Photo : Une image tirée de la vidéo des soignants en concert
Une image tirée de la vidéo des soignants en concert en Birmanie

« Parfois je me sens un peu délaissé car je n’ai pas rencontré qui que ce soit depuis un bon moment maintenant », a confié le ministre des Affaires sociales de la région de Yangon U Naing Ngan Lin au Myanmar Times. Le ministre est en isolement depuis le 24 mars, le lendemain du jour où il a rencontré un expatrié birman de retour au pays qui s’est avéré porteur du Sars-nCov-2. Pourtant, U Naing Ngan Lin est bien sûr un homme très occupé et il passe beaucoup de temps à travailler et au téléphone. En outre, il s’est isolé au premier étage de sa maison alors que sa famille vit au rez-de-chaussée. Il n’est donc pas totalement seul. Mais même ainsi, la période de quarantaine lui pèse…

C’est avec cette notion d’épreuve en tête, avec la conscience que rester isoler et sans contact sociaux durant 14 jours représente un défi psychologique non-négligeable, est une épreuve pas si simple à surpasser, que certains des soignants – médecins, infirmiers, étudiants, aides médicaux, volontaires… - ont décidé de prendre le temps de distraire les personnes en quarantaine dont ils assurent le suivi médical au centre de quarantaine numéro 14 du district de Hlaing.

Jeudi soir, le 2 avril, un groupe de garçons s’est installé dans la cour de la résidence transformée en centre de quarantaine et ils ont commencé à jouer et chanter des hymnes et compositions classiques de Thingyan, le nouvel an bouddhiste dont les festivités devaient commencer le 13 avril prochain avant que toutes les manifestations soient annulées par souci de précaution. Certaines des jeunes femmes de l’équipe ont aussi présenté des danses traditionnelles, et les personnes en quarantaine sont venues à leur balcon afin d’écouter mais aussi de participer au concert. Le tout a été filmé par l’un des volontaires et diffusé sur Facebook… où la vidéo a fait un tabac ! L’une des personnes isolées a écrit sur son compte Facebook que « cela avait fait du bien à tout le monde. C’est beau de ne pas limiter ses soins seulement au médical mais aussi de nous donner du plaisir et du bonheur. Nous étions tous très heureux de chanter ensemble. Cela prouve qu’il reste beaucoup de belle chose dans le monde ».

Ce centre de quarantaine du district de Hlaing accueille plus de 330 expatriés revenus en Birmanie ces derniers jours et obligés d’observer un confinement de 14 jours avant de pouvoir rejoindre leurs proches. Environ 80 personnes sont en charge de l’organisation de cet isolement et de son suivi médical. Les installations ont été agrandies la semaine dernière afin de plus ou moins doubler la capacité d’accueil du centre.

L’initiative du concert a eu un tel succès qu’elle a suscité des vocations et que d’autres équipes ont fait de même depuis, dans la région de l’Ayeyarwady, dans les états de Mon et de Shan. Et tout cela a bien entendu fini sur Facebook comme il se doit en Birmanie.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com