Mercredi 1 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Fermeture obligatoire des cinémas pour cause de coronavirus

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 17/03/2020 à 23:00 | Mis à jour le 17/03/2020 à 23:00
Photo : Depuis le 16 mars 2020, les salles de cinéma de Birmanie sont vides et fermées au public
A partir du 16 mars 2020, les salles de cinéma de Birmanie seront vides et fermées au public

La Conseillère d’état Daw Aung San Suu Kyi l’a encore répété hier : « Il n’y a pas de cas positif de personne atteinte du coronavirus en Birmanie à ce jour », ce que confirme le site dédié du ministère de la Santé et des Sports, qui répertorie 123 cas suspects testés, tous négatifs, et deux personnes en attente de leurs résultats. Mais les réactions récentes plutôt violentes et radicales du gouvernement suscitent des doutes de plus en plus forts sur le sérieux des tests et les mesures qui s’accumulent soulèvent des doutes et créent des rumeurs, nombreuses sur Facebook.

Dernière en date de ces mesures, l’injonction de fermeture immédiate a tous les cinémas du pays, que le ministère de l’Information présente comme « une simple mesure de prévention ». D’après le ministère, le pays compte 213 salles de cinéma et toutes ont accepté de fermer temporairement jusqu’au 30 avril. Les grandes compagnies nationales du secteur – Mingalar, JCGV, Mega Ace, Paradiso et Red Radiance – ont toutes clos leurs guichets et cesser les ventes.

Et finalement, après les interdictions d’entrée du territoire sans information préalable de dimanche matin, le ministère des Affaires étrangères a confirmé que les ressortissants « de certains pays « à risque » n’avaient plus le droit d’entrer en Birmanie ». Ainsi, les personnes ayant voyagé durant les deux dernières semaines dans la province chinoise de Hubei - là d’où l’épidémie est partie fin décembre dernier et où la maladie est désormais sous contrôle et en décroissance depuis… trois semaines ! - ou Daegu- Gyeongbuk, la zone la plus touchée de Corée du Sud, n’ont plus du tout le droit d’entrer en Birmanie. Les voyageurs étant passés par la France, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne ou l’Iran durant les deux dernières semaines devront eux se soumettre à une quarantaine de 14 jours dans un établissement gouvernemental. Et ils devront de toute manière se munir d’un certificat les déclarant non-contagieux avant d’embarquer dans l’avion vers la Birmanie. Enfin, les citoyens birmans souhaitant rentrer au pays et qui sont passés dans les deux dernières semaines par un des lieux listés plus haut devront se soumettre à une quarantaine de 14 jours, eux-aussi dans un établissement gouvernemental.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

Coronavirus

Petit à petit, la Birmanie se ferme calmement pour éviter le Covid-19

Si aucun confinement n’a encore été imposé, les Birmans prennent d’eux-mêmes les précautions nécessaires en minimisant les contacts et les activités publiques. Le pays se contracte calmement.

Expat Mag

Noho Travels « Je voulais voir plus, je voulais vivre plus »

Après avoir travaillé dans le marketing et la publicité, Arnaud décide de parcourir les routes du monde, ordinateur sous le bras. C’est avec son blog Noho Travels que ce Marseillais nous fait voyager