Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 2242

Quatre morts dans des inondations à Mogok

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 16/08/2021 à 22:00 | Mis à jour le 16/08/2021 à 22:00
Des eaux boueuses dans la rue de Mogok

La semaine dernière, des précipitations record à Mogok, au Nord de Mandalay, ont provoqué des inondations et des glissements de terrains mortels dans certains quartiers de la ville et sur des routes y parvenant, avec un record de près de 15 cm de pluie tombé dans la matinée du 12 août. A l’ouest de Mogok, « une grand-mère, sa belle-fille et l’enfant de cinq ans de celle-ci ont été tués lorsque le mur de briques d'une station-service s'est effondré, écrasant leur maison », raconte un témoin. Le père de famille était absent au moment du drame.

Dans un autre quartier peu éloigné, un pan de colline s’est effondré, engloutissant une maison située en-dessous. Les services de secours – police, pompiers, Croix-Rouge… - sont parvenus à dégager 6 personnes de la même famille qui vivaient là. Ils ont été hospitalisés à Mogok. Mais une jeune fille de 14 ans a elle été retrouvée morte sur les lieux.

Un habitant raconte : « Il a plu à verse pendant deux jours. La plupart des quartiers de la ville ont été inondés. Et les glissements sont nombreux. Heureusement, les routes ont pu être à peu près dégagées pour l’instant ». Des poteaux et des lignes électriques ont également été emportés, rendant les secours périlleux. Le courant a bien sûr été coupé dans de nombreux endroits.

Les crues soudaines et les glissements de terrain accompagnés de fortes pluies et de vents violents sont fréquents en Birmanie de juin à septembre, pendant la mousson. Mais cette année, les précipitations sont particulièrement erratiques, avec plusieurs épisodes brefs et intenses là où longtemps l’eau tombait en quantité mais de manière suffisamment régulière pour que les dégâts soient moindres. Un responsable de la direction de la Météorologie et de l’Hydrologie considère que « 15 cm de pluie en quelques heures dans cette région, c’est exceptionnel. Il s'agit des plus fortes précipitations observées cette année. Un record ».

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir