Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 2242

Six réfugiés rohingyas morts dans des inondations au Bangladesh

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 02/08/2021 à 22:00 | Mis à jour le 02/08/2021 à 22:00
Photo : Des réfugiés dans un des camps inondés (DR)
Des hommes marchent dans un camps de réfugiés inondé (DR)

« Les inondations ont bloqué plus de 300 000 personnes dans la zone de Cox's Bazar. Au moins 70 villages ont été submergés. Plusieurs dizaines de personnes sont mortes », explique un responsable administratif local dans un journal bangladeshi. De fait, les fortes pluies qui ont frappé la Birmanie par l’ouest ont également touché le sud-est du Bangladesh, autour de Cox's Bazar, là où se trouvent de nombreux camps de réfugiés précaires devenus durable par la force des choses et l’indifférence des pays riches. Près d'un million de réfugiés musulmans dits rohingyas originaires de Birmanie survivent dans ces camps de fortune et se trouvent sous des précipitations diluviennes depuis plusieurs jours, des eaux qui ont provoqué plusieurs glissements de terrain, lesquels ont bloqué ou détruit des routes et isolé plus de 300 000 personnes, tuant au moins 20 individus dont six réfugiés rohingyas, cinq personnes dans une coulée de boue et un enfant emporté par les eaux de crue.

Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), des milliers de familles ont perdu tout abris et ont été relogées temporairement sous le toit d’autres familles ou dans des installations communes, telles des écoles ou des installations anticycloniques. Une promiscuité encore plus dramatique avec la présence de la Covid-19 et l’absence de traitements efficace sur place. Les cyclones, les fortes pluies, les inondations et les glissements de terrain sont une réalité annuelle au Bangladesh, le pays le plus densément peuplé au monde et aussi parmi les plus pauvres, que les autorités ne sont pas capables de gérer efficacement, entre autres faute des moyens financiers nécessaires.

0 Commentaire (s) Réagir