Dimanche 5 juillet 2020

Le prix de l’électricité va doubler

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 26/06/2019 à 13:37 | Mis à jour le 26/06/2019 à 16:40
Le prix de l’électricité va doubler en Birmanie

La décision était attendue depuis longtemps, et sa nécessité figurait même en bonne place dans le récent rapport semestriel de la Banque mondiale sur l’économie de la Birmanie: le prix de l’électricité va drastiquement augmenter, et ce à partir du mois de juillet 2019. L’annonce en a été faite mardi dernier, même si la décision a été approuvée par le parlement en avril dernier. La mesure sera impopulaire, le gouvernement en est bien conscient qui l’a retardée aussi longtemps qu’il a pensé le pouvoir, mais les coûts de plus en plus élevés des subventions pour maintenir des bas tarifs et la difficulté de trouver des investisseurs dans le secteur de l’électricité ont eu raison des prix aidés.

Les tarifs n’avaient pas bougé depuis 5 ans et ils étaient les plus bas de l’Asean, précise le ministère de l’Électricité et de l’Énergie. L’état a dépensé 507 milliards de kyats (près de 300 millions d’euros) pour soutenir le prix de l’électricité sur l’année fiscale 2017-18, et ce montant sera au moins 20% supérieur pour 2018-2019, selon le ministère du Plan et des Finances. Le ministère de l’Électricité et de l’Énergie convient d’ailleurs que même avec les nouveaux tarifs, les coûts de production et de distribution ne seront pas totalement couverts.

La nouvelle grille différencie toujours la consommation des particuliers et des organisations, et le tarif des particuliers pour les 30 premières unités consommées reste inchangé afin de protéger malgré tout les plus pauvres. Ensuite, le prix augmentera vite, avec un système de tranche bien plus élaboré que la tarification précédente. Cela permettra à chacun de contrôler avec plus de précision son budget consacré à l’électricité. Au final, la facture va de toute manière considérablement croître, au moins 70% pour les plus attentifs, et probablement 100% et plus pour ceux qui persisteront dans leurs habitudes d’abondance.

Un représentant des industriels a regretté une augmentation qui fera peser un fardeau encore plus lourd sur les entreprises mais il a aussi reconnu que des tarifs plus élevés aller forcer les compagnies à rationaliser leur consommation, à rationaliser leur organisation et à gaspiller moins. La lutte contre le gaspillage est d’ailleurs l’un des effets recherchés, le ministère de l’Électricité et de l’Énergie ne s’en cache pas, et tout ceux qui ont été témoin d’air-conditionnés tournant à plein régime dans des pièces aux fenêtres grandes ouvertes ne pourront que se réjouir de cette chasse au gaspi.

En rendant les prix de l’énergie bien plus attractifs pour les investisseurs, le gouvernement leur donne aussi un signal positif, juge plusieurs experts, et cela va les attirer à  un moment où la Birmanie a cruellement besoin de développer l’accès à l’énergie . De plus, maintenant que l’électricité trouve un prix beaucoup plus proche de son coût réel de production et de distribution, la production locale avec des panneaux solaires ou des éoliennes va devenir à un certain point plus rentable. La mesure devrait donc aussi favoriser le développement des énergies renouvelables.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ASSURANCE

La Covid-19, une bonne nouvelle pour les assureurs malins

Contrairement à de nombreuses industries, l’assurance santé n’a pas à se plaindre de la Covid-19. La maladie a mis en lumière ces produits alors que le secteur s’ouvre à la concurrence étrangère.

Communauté

IDÉE SORTIE

Le restaurant Babett et l’Hôtel G ont rouvert

Depuis hier, le restaurant Babett et l’Hôtel G attenant ont rouvert au public, dans le respect des règles de sécurité imposées par les autorités mais avec toujours la même chaleur et convivialité.

Vivre en Birmanie

ASSURANCE

La Covid-19, une bonne nouvelle pour les assureurs malins

Contrairement à de nombreuses industries, l’assurance santé n’a pas à se plaindre de la Covid-19. La maladie a mis en lumière ces produits alors que le secteur s’ouvre à la concurrence étrangère.

Expat Mag

Copenhague Appercu
VOYAGES

Norvège : destination nature par la route du nord

Avec ses 387.000 km², ses 25.000 km (!) de côtes, fjords inclus, et ses quelques 5 millions d’habitants, voilà une destination qui ravira les amoureux de nature à l’état brut !