Samedi 6 mars 2021
Birmanie
Birmanie

Le couvre-feu de Yangon étendu jusqu’au 18 juin

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 26/04/2020 à 23:00 | Mis à jour le 26/04/2020 à 23:00
Photo : L'aéroport international de Yangon restera vide encore au moins jusqu'au 15 mai 2020
L'aéroport international de Yangon restera vide encore au moins jusqu'au 15 mai 2020

Depuis le 18 avril, la région de Yangon impose un couvre-feu de 22h à 4h afin « de protéger la population dans le cadre des mesures de lutte contre le Covid-19 ». Et la Direction générale de l’administration de la région a fait savoir que ce couvre-feu était étendu de deux mois a priori, « afin de contrôler efficacement l’épidémie. Si par chance nous parvenons à en sortir avant, alors nous pourrons le lever. Si non, nous prendrons les mesures nécessaires en temps voulu ». Selon les autorités, le couvre-feu a autant pour objectifs de lutter contre la maladie que d’éviter les agressions par des gens – ou des chiens, celles-ci étant semble-t-il de plus en plus nombreuses – alors que la ville est presque déserte le soir.

Au même moment, mais sans coordination apparente, la conseillère d’état Aung San Suu Kyi a indiqué sur sa page Facebook que « les mesures prises par le comité de lutte contre le Covid-19 allait être prorogées au moins jusqu’au 30 avril ». Mais elle n’a pas précisé de quelles mesures il s’agissait.

C’est d’ailleurs là un des problèmes que de nombreuses organisations comment à soulever : l’absence de coordination, de cohérence, de communication commune entre les divers acteurs dirigeants. Les mesures prises pour lutter contre le Covid-19 diffèrent selon les régions ou les états, avec par-dessus les décisions prisent au niveau fédéral ; plus les délais d’informations, souvent longs qui font que les mesures prises ne sont pas obligatoirement mises en œuvre au bon moment parce que l’information n’est pas arrivée à temps au bon endroit au nom moment. Ainsi de la décision de ne pas rouvrir les usines juste après Thingyan : sans aucun doute pertinent puisque l’idée était de désinfecter les locaux et organiser les espaces pour respecter les consignes de distanciation physique, l’ordre n’a pas été correctement distribué et nombre d’entreprises n’en ont pas eu connaissance, ont rouvert, puis refermée. Et entre temps, dans une usine de fabrication de chaussures de Hlaing Thar Yar, un cas positif de Sars-Cov-2 a été identifié, ce qui signifie évidemment que tous les autres ouvriers du lieu sont désormais susceptibles d’être contaminés et doivent observer une quarantaine.

Ce manque de coordination apparaît de manière évidente avec la page Facebook de Aung San Suu Kyi : la conseillère d’état annonce elle-même une décision qui devrait en théorie arriver du comité de lutte contre le Covid-19, et ce comité ne fait dans le même temps aucune communication officielle… Or, une page Facebook n’est pas un outil de communication officiel, et peut être assez facilement détournée ou piratée… Ce flou dans la communication alimente indéniablement les nombreuses rumeurs qui circulent sur internet, et notamment Facebook.

Une information confirmée en revanche est le maintien de l’interdiction de tous les vols internationaux à l’aéroport de Yangon jusqu’au 15 mai prochain. La Direction de l’aviation civile a officiellement fait savoir que les atterrissages y étaient donc interdits, sauf cas exceptionnels.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

L’IFB conclut une semaine autour de la Nuit des idées

La 6ème édition s'achève aujourd'hui vendredi après s'être tenue toute la semaine, et notamment le 28 janvier, sur le thème « Proches », qui a permis d’explorer notre relation à l’espace et à l’autre.

Communauté

TROPHÉES 2021

Les lauréats lumineux des Trophées des Français de l'étranger 2021 !

Découvrez les parcours bluffants des lauréates et lauréats de l’édition 2021 des Trophées des Français de l’étranger, qui du Bénin aux Philippines, font rayonner la France dans une période si sombre.