Jeudi 2 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le 12ème Yangon Photo Festival commence mercredi 19 février

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 17/02/2020 à 23:00 | Mis à jour le 17/02/2020 à 23:00
YPF 2020

C’est devenu un moment attendu d’abord des amateurs de photographie puis aujourd’hui de tous ceux que l’image, l’information ou l’émotion intéresse : le Festival international de photographie de Yangon (Yangon Photo Festival) commencera ce mercredi 19 février pour s’achever le 21 mars, ouvrant quatre semaines et demi d’expositions, de projections, de discussions et d’ateliers de formation, une recette devenue traditionnelle et garante d’un succès populaire indéniable.

Cette année, l’ouverture se fera au Goethe Institute à partir de 16h30, avec une exposition et des projections. D’ailleurs, durant l’ensemble du festival ce sont 22 expositions qui seront proposées au public, dans des lieux multiples comme le Goethe Institute, la gare ferroviaire centrale, la gare fluviale de Dala, le parc Maha Bandoola ou l’Institut français de Birmanie. C’est d’ailleurs aussi à l’IFB que se fera le dimanche 23 février « la nuit de la photo », en fait des projections de photo-documentaires et une remise de prix de 17h30 à 21h, le point culminant des manifestations, même si ensuite les expositions et les ateliers de formation se poursuivent jusqu’au 21 mars.

Car le moteur et l’âme du festival Christophe Loviny se déplacera comme chaque année a travers le pays pour y donner des sessions d’apprentissage au photojournalisme, gratuite et d’une durée de 10 jours, qui porteront sur des thèmes d’actualité : les droits humains, l’environnement, les défis sociaux.

Le Yangon Photo Festival, c’est aussi l’occasion de découvrir le e-magazine Myanmar Stories publié sur Facebook et qui témoigne du travail de jeunes photographes birmans durant ces sessions de formation. Avec plus de 150 000 vues par photo-documentaire, Myanmar Stories documente et illustre la Birmanie et ses évolutions.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

Coronavirus

Petit à petit, la Birmanie se ferme calmement pour éviter le Covid-19

Si aucun confinement n’a encore été imposé, les Birmans prennent d’eux-mêmes les précautions nécessaires en minimisant les contacts et les activités publiques. Le pays se contracte calmement.

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles