Deux militants de « We Love Pathein » menacés de mort pour un générateur d’oxygène

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 12/08/2021 à 22:00 | Mis à jour le 12/08/2021 à 22:00
les mots "We Love Pathein" multicolores, en Birmanie

Des paramilitaires de la Force de défense du peuple (PDF) de la circonscription de Pathein – la capitale de la région de l’Ayeyarwady - ont fait parvenir à deux responsables de l’organisation « We Love Pathein » un morceau de papier chacun avec son nom inscrit dessus et enrobant… une cartouche d’arme à feu ! Cette menace de mort caricaturale qui semble sortie d’un mauvais film sur la mafia sanctionne les remerciements de ces deux hommes à des officiers pour avoir aidé à la construction d’une usine de fabrication d’oxygène.

Un militant de « We Love Pathein » explique que si l’usine d'oxygène a pu être construite c’est grâce aux dons collectés auprès de la population et que l’armée n’a rien eu à voir avec cela. En revanche, sans l’aide de l'armée, le générateur d’oxygène qui a été acquis n’aurait jamais pu être livré. Ce sont les militaires qui ont assuré la sécurité du transport au vu de la situation actuelle. Et donc, poursuit ce militant, il est normal que « We Love Pathein » remercie les soldats pour cela. Ce n’est rien d’autre que cela, affirme-t-il.

Les PDF sont des milices combattantes qui affirment vouloir défendre la population et obéir au gouvernement d’unité nationale (Nug) en exil. Dans les faits, chaque milice fonctionne de manière indépendante, les autorités en exil étant incapables de les coordonner ou même de les diriger. Avec la troisième vague de Covid-19, l’oxygène est devenu une denrée rare, source de spéculation, mais absolument nécessaire. De nombreuses personnes sont mortes fautes d’oxygène qui auraient pu survivre avec un apport suffisant de ce gaz dans les délais requis et en suivant le traitement nécessaire par ailleurs. Devant l’incurie des autorités et soucieuses d’aider les malades, de nombreuses associations de bénévoles ont décidé de s’organiser pour construire eux-mêmes leur usine de fabrication d'oxygène, afin de sauver des vies. Et pour cela, un générateur d’oxygène est impératif. C’est ce qu’a simplement réalisé « We Love Pathein » avec le soutien de la population.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale