Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 2242

Cinq policiers tués dans une attaque dans le train circulaire de Yangon

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 16/08/2021 à 22:00 | Mis à jour le 16/08/2021 à 22:00
Photo : Une des images qui circulent sur les réseaux sociaux
Un policier mort avec du sang un peu partout dans un wagon de train en Birmanie

Samedi 14 août vers 17h30, six policiers des chemins de fer ont été abattus dans l’une des rames de trains circulaires de Yangon. Quatre sont morts dans la fusillade. Un autre plus tard, à l’hôpital. La gravité des blessures du dernier hospitalisé n’est pas claire.

D’après des témoins de l’attaque, qui la racontent sur Facebook où les images de la fusillade sont devenues virales, quatre hommes en civil sont montés un peu auparavant dans le train et ils se sont progressivement installés de chaque côté du wagon avant de commencer à tirer sur les hommes en uniformes lorsque le train a ralenti pour la gare de Kyimyindaing, entre les gares de Yangon et d'Insein, à l’ouest de la capitale économique du pays. Sur les médias sociaux, des vues montrant un policier allongé sur une banquette d'un wagon avec d'autres policiers à ses côtés, des corps au sol et beaucoup de sang circulent à foison depuis hier. Les assaillants ont pu descendre du train après leur assaut, s’étant également emparés des armes des policiers. Pour l’instant, aucun des agresseurs n’a été interpellé mais évidemment la police était présente en force dimanche 15 août pour essayer d’obtenir des informations sur les perpétrateurs de l’attaque.

Un fonctionnaire du ministère des Transports et des Communications a expliqué au quotidien Eleven que de la manière dont le combat avait été mené « au moment où les hommes ont ouvert le feu sur eux, les policiers n'étaient pas en mesure de riposter. Ils étaient en fin de service et ne se méfier pas ». Un responsable de Myanmar Railways, qui opère ces trains circulaires, a lui déclaré qu'il ne connaissait pas les détails de la fusillade mais qu'aucun passager ou personnel de bord de l'entreprise n'avait été blessé.

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir