TEST: 2241

3 raisons d'aller voir l’expo photo de Roland Sidawi à Deir El-Qamar

Par Rédaction LPJ Beyrouth | Publié le 27/09/2018 à 18:00 | Mis à jour le 28/09/2018 à 13:27
Photo : prise de la page Facebook de l'Institut français de Deir el Qamar
Sidawy 1

A l’occasion de la 9eme édition du Beirut Art Fair, l’Institut français de Deir el-Qamar a inauguré le 21 septembre, une exposition d’œuvres du photographe amateur, Roland Sidawy, originaire du Chouf. A découvrir jusqu’au 22 décembre.

 

1. L’artiste est un enfant du pays 
Les clichés en noir et blanc exposés ont été prises à Deir el-Qamar et, plus largement dans le Chouf. Ils montrent la vie quotidienne de ses habitants dans les années 50 et 60. Né en 1909 en Egypte de parents libanais, Roland Sidawy s’installe à Deir el-Qamar en 1953, où il démarre une carrière de photographe amateur. Pendant 30 ans, il va sillonner le Liban et photographier des paysages et des hommes.

 

2. L’expo fait partie du Beirut Art Fair

La « Roland Sidawy / Rétrospective » était à l’affiche de la foire d’art contemporain de renommée internationale qui comportait, pour la première fois cette année, un volet « Hors les murs ». Sous la direction artistique de Marine Bougaran, la Beirut Art Fair mettait cette année à l’honneur la photographie moderne et contemporaine libanaise de 1900 à nos jours.
 

3. L’occasion de visiter Deir el-Qamar

Situé à 38 kilomètres de Beyrouth, ce village au cœur du Chouf, qui a gardé son caché architectural médiéval, vaut le détour. L’exposition, ouverte au public du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 10h à 18h, se trouve dans la cour de l’Institut français de la ville, installé dans un ancien khan de la soie restauré.

 

roland sidawy

 

20604182_1986862718196222_75806932469089064_n

Rédaction LPJ Beyrouth

L'édition de Beyrouth de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles dans le monde.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Beyrouth !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com