Samedi 23 janvier 2021

Mon Berlin en 10 photos

Par Juliana Bitton | Publié le 15/12/2020 à 17:35 | Mis à jour le 16/12/2020 à 11:13
Berlin photos

Au cours d'un séjour de 3 mois en Allemagne, j'ai eu l'occasion de découvrir Berlin. Arrivée en pleine pandémie, la situation était particulière mais je garde une impression très positive de la capitale ! Au départ, Berlin a été pour moi une bouffée d’oxygène car je ressentais très peu le coronavirus ici. Contrairement à la France où le climat était anxiogène, les Allemands ne semblaient pas bouleversés par la pandémie, sans doute parce que l’Allemagne s’était jusque-là assez bien débrouillée...

 

peu importe où l’on se trouve à Berlin, on ressent le poids de l'histoire

 

J’ai pu visiter de nombreux musées et monuments ainsi qu’y faire la rencontre de personnes formidables. Ce qui m’a tout de suite marquée, c’est le fait que peu importe où l’on se trouve à Berlin, on ressent le poids de l'histoire. Mais dans cette ville où le passé est omniprésent, les gens sont davantage tournés vers le futur : Berlin est incontestablement la ville européenne où j’ai eu l’impression de me sentir le plus libre. Chaque quartier a ses particularités et sa propre identité, on aurait presque l’impression que chaque quartier est une ville à part entière. Voici mon témoignage d’un séjour dans « la ville des ours » en 10 photos.

 

1. Le poids de l’histoire

Cette photographie, prise au milieu du Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe, représente l’importance du devoir de mémoire qui habite la capitale allemande. Dans une sorte de labyrinthe, le Mémorial montre avec solennité la gravité du génocide qui a touché les Juifs et les Tziganes d’Europe. Effectivement, la première chose qui saute à l’œil lorsque l’on arrive à Berlin est son histoire. C’est sans aucun doute la ville européenne ayant connu le plus d’événements qui ont changé le cours de l’histoire, cette fois-ci avec un grand H. « Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. » Cette phrase prêtée à Winston Churchill est tout à fait représentée à travers la capitale allemande.
 

BERLIN

 


2. Une ville ouverte à tous ?

Sur un fond orange, bleu et blanc, l’artiste dont je ne connais malheureusement pas le nom a écrit « Refugees welcome ». Au bout de la Friedrichstraße et à l’angle de l’avenue Unter den Linden, le graffiti met des couleurs dans ce quartier chic de Berlin. Selon moi Berlin, c’est aussi une ville accueillante, qui ne fait pas trop attention aux différences. Avec l’arrivée de 5 millions de migrants en 2015, l’Allemagne et particulièrement Berlin, ont dû apprendre à vivre avec les différences culturelles. J’ai vraiment eu l’impression que tout le monde est facilement intégré et que toutes les nationalités se côtoient dans la capitale !
 

BERLIN

 


3. Les parcs pour échapper au chaos de la ville

De grands arbres aux feuilles jaunes, vertes et orange. Un long chemin bordé de terre et de pierres. Un banc pour les solitaires désirant lire un livre ou les amoureux voulant s’isoler de la ville. Le quartier de Wedding abrite en son sein une mini-forêt, peuplée d’animaux, d’arbres et de lacs. Ce qui fait le charme de Berlin, ce sont aussi ses espaces verts si grands que l’on se croirait parfois à la campagne ! Il y aura toujours un parc près de là où vous habitez pour retrouver la nature apaisante lorsque la cacophonie urbaine devient oppressante. Et en cette période de pandémie, les jardins deviendront vos meilleurs amis.
 

BERLIN

 


4. Un monde de possibilités

Avec des amis, nous nous promenions un samedi près de la Friedrichstraße lorsque nous avons entendu un groupe jouer au loin. La musique, en particulier la musique techno est très réputée à Berlin et la pandémie qui a provoqué la fermeture des fameux clubs de Berlin a déçu les Berlinois et les touristes. C’est pourquoi dans la rue, de nombreux artistes jouent et organisent des mini-concerts pour un public (masqué) réduit. Voir un homme avec les cheveux roses qui joue sur une batterie faite maison avec des grosses boites bleues n’est absolument pas étonnant à Berlin où tout peut arriver. Un monde de possibilités s’offre à vous dans la capitale allemande !
 

BERLIN

 


5. La beauté de la Spree

Que serait Berlin sans la Spree ? Cette rivière qui s’écoule le long de la ville est le lieu idéal pour une promenade méditative. Cette photo a été prise derrière le Tiergarten, près du château de Bellevue. Les réverbères et le chemin de pierres nous rappellent que nous sommes au milieu de la ville car sans eux, on pourrait presque se perdre dans la contemplation. En été, le soleil tape et il est agréable de s’y balader. En automne, les feuilles sont plus orangées et le vent y souffle délicatement. Peu importe la saison, la Spree aura toujours selon moi un effet apaisant dû au fait qu’elle est toujours là pour veiller sur Berlin.
 

BERLIN

 


6. Une ville emplie d’espoir

A Kreuzberg, un quartier connu pour être « alternatif », je suis tombée sur ce graffiti sur lequel on lit « Je suis Charlie », en hommage aux attentats ayant touché la France en 2015. Avec le climat actuel très tendu et l’attentat d’octobre 2020 qui a coûté la vie à Samuel Paty, voir à Berlin ces signes de soutien redonne espoir. Selon moi, Berlin a été, est, et sera toujours symbole d’espoir. Malgré tout ce que cette ville a connu, elle a toujours réussi à renaitre de ses cendres, que ce soit pendant les guerres ou aujourd’hui, avec les manifestations et tensions liées au coronavirus et à la politique, qui polarisent parfois la ville.
 

BERLIN

 


7. Une ville aspirant à la liberté

Près de Mauerpark, à la Bernauerstraße, située dans le quartier de Prenzlauer Berg, on trouve comme un long mémorial retraçant l’histoire de chaque rue et du mur de Berlin. Ce graffiti m’a beaucoup interpellée. En effet, Berlin est une ville où l’ancien et le nouveau conjuguent sans cesse mais souvent dans une grande harmonie et c’est selon moi très spécifique à la capitale allemande. Tout le long de la Bernauerstraße, s’étale un véritable musée à ciel ouvert. Ce dessin d’un homme qui lève les bras, entouré d’ailes, rappelle évidemment l’envie de liberté que les Allemands ressentaient lorsque le mur séparait la ville en deux. Selon moi, ce besoin de liberté est encore présent à Berlin et c’est ce qui rend cette ville aussi vivante.
 

BERLIN

 


8. Une culture riche et une belle architecture

Berlin, c’est aussi une culture florissante qui ne s’arrête jamais. Entre bâtiments modernes et anciennes bâtisses, la culture berlinoise se réinvente mais reste (souvent) aussi belle. Sauriez-vous reconnaître l’endroit où se trouvent ces statues ? Indice : la musique y est particulièrement appréciée ! Cette célèbre place berlinoise (réponse en fin d’article) dont l’origine du nom est française est connue dans le monde entier et son charme ne m’a pas laissée de marbre. J’ai beaucoup aimé les détails dans ces statuts, la beauté des bâtiments qui habitent la place, les pavés sur lesquels j’ai marché et le fait que cette place soit si aérée même lorsqu’elle est peuplée de touristes.
 

BERLIN

 


9. Le multiculturalisme berlinois

A Berlin, il est possible de rencontrer tout un tas de personnes issues de différentes nationalités. Souvent, les étudiants viennent à Berlin le temps d’un stage ou d’un semestre à l’université et décident parfois d’y rester pour la vie. Mais si au début, bon nombre d’entre nous ne parlent pas allemand, il est toujours possible d’échanger en anglais voire dans d’autres langues et d’apprendre les uns des autres. Cette photo a été prise au Centre français de Berlin où j’ai vécu pendant trois mois et où j’ai fait de merveilleuses rencontres. Que l’on soit Français, Allemand, Camerounais, Russe ou même Kirghize, il est possible de se rendre à Berlin et d’y partager sa culture. L’accueil y sera formidable la plupart du temps. C’est en tout cas ce que j’ai ressenti au Centre français, où nous étions presque une famille. Mais j’ai aussi appris à quel point il était difficile de trouver un logement dans la capitale allemande !
 

BERLIN

 


10. Une ville de tous les combats

Enfin à Berlin, il se passe toujours quelque chose. Il est probable que si vous vous rendez à la Porte de Brandebourg, une manifestation y soit organisée. Berlin est la ville de tous les combats, qu’ils soient considérés comme légitimes ou non. J’ai le sentiment qu’à Berlin, tout peut être contesté et si cela peut être mauvais, ça peut également être très bénéfique. J’ai pris cette photo à une manifestation qui rassemblait des personnes d’origine polonaise, allemande et du reste du monde. Les gens y protestaient contre les lois sur l’avortement en Pologne et tout le monde criait d’une seule voix, avec intensité, fougue et colère.
 

BERLIN

 


 

A Berlin, je me suis sentie moi-même

 

Il y a sans doute beaucoup d’aspects négatifs à Berlin. N’étant restée dans la capitale que trois mois, je n’ai pu complètement saisir la complexité de la culture allemande et ce qu’est la « vie » des Berlinois. Mon bilan est donc extrêmement positif et j’espère pouvoir me rendre une autre fois plus longtemps dans cette ville où je me suis sentie moi-même. Et cette fois-ci, promis, je prendrai de vrais cours d’allemand !

 

Si vous n’avez pu trouver la réponse, la 8e photo a été prise dans le quartier historique de Friedrichstadt, à Gendarmenmarkt, en face de la Konzerthaus de Berlin.

 


Photos : © Juliana Bitton pour lepetitjournal.com Allemagne

 

Nous vous recommandons

Juliana Bitton

Juliana Bitton

Passionnée par le cinéma, la littérature féministe, les voyages et la photographie, Juliana est rédactrice web pour Lepetitjournal.com Allemagne.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Berlin ?

Le Bouquin Volant, seconde vie pour les livres au delà des frontières

L’association Le Bouquin Volant donne une seconde vie aux livres en les envoyant dans les pays où il en manque. Chaque année des milliers de livres s'envolent à destination du monde entier.