Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

WIE BITTE? – Le petit oiseau va sortir !

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 19/03/2013 à 23:00 | Mis à jour le 20/03/2013 à 01:04
Photo : (crédit image : La Mite 2013)


Le printemps est enfin arrivé, selon le calendrier tout du moins? Dérogeons pour une fois à la règle selon laquelle l'hirondelle ne fait pas le printemps et profitons de l'occasion pour faire un petit compte-rendu des expressions en rapport avec les oiseaux !


(crédit image : La Mite 2013)

En allemand, ?einen Vogel haben? désigne le fait d'être une personne un peu dérangée ou ayant des lubies ; cette expression peut être traduite en français par ?avoir une araignée au plafond?. ?Den Vogel abschiessen?, littéralement ?abattre l'oiseau?, se dit ?décrocher le pompon? dans nos contrées et signifie ?gagner haut la main?, mais souvent dans un sens ironique, comme l'illustre l'exemple suivant : ?tu as décroché le pompon, c'est toi qui a eu la plus mauvaise note !?. L'allemand utilise également une métaphore de l'oiseau dans l'expression ?das hat mir ein Vögelchen gesungen?, en français ?mon petit doigt me l'a dit?, pour parler d'une chose que l'on sait de source sûre.
En français, beaucoup d'expressions autour du mot oiseau sont relativement courtes. On désigne par exemple par ?oiseau de nuit? une personne fêtarde, sortant souvent le soir (en allemand ?eine Nachteule?). Un oiseau rare est une personne ayant beaucoup de qualités, qui se traduit dans la langue de Goethe par ?weisser Rabe?. Un oiseau de mauvais augure, quant à lui, est une personne annonciatrice de mauvaises nouvelles. On la désigne en Allemagne par le terme "Unglücksrabe", littéralement ?corbeau de malheur?, ou encore "Unglücksprophet". Enfin, on utiliser ?à vol d'oiseau? pour désigner un lieu se trouvant à une certaine distance en ligne droite. L'allemand parlera de Luftlinie, comme dans l'exemple suivant : ?es sind nur drei Kilometer Luftlinie?.
Espérons en tout cas entendre les oiseaux chanter plus souvent dans les prochains temps, pour annoncer définitivement le retour du printemps !

Charlotte Wurch (www.lepetitjournal.com/munich) Mercredi 20 mars 2013

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Berlin

EDUCATION

Anne Henry « FLAM est le parent pauvre de l’enseignement du français »

Le programme de consolidation du Français Langue Maternelle – FLAM- vise à favoriser la pratique extra-scolaire de la langue française chez des enfants d’expatriés français ou de familles binationales