Lundi 23 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LANGUE - Des cours d’allemand libres et gratuits

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 20/11/2012 à 00:00 | Mis à jour le 10/12/2012 à 09:55

Face aux écoles de langue dont les horaires et les frais peuvent représenter une certaine contrainte, Lisa, Diviam, Audrey et Peter ont imaginé un concept plus ludique et moins conventionnel pour apprendre l'allemand. En avril 2010, l'association Deutsch für Dich voit le jour et connaît aujourd'hui un véritable succès.

Toutes les semaines du mardi au mercredi soir, Lisa, Peter, Diviam et Audrey donnent de leur temps libre pour enseigner la langue de Goethe aux étrangers fraîchement débarqués dans la capitale allemande mais aussi aux plus anciens. C'est dans une petite salle au fond du café Zapotek, situé à Neukölln, que les quatre jeunes étudiants proposent des cours de grammaire et de conversation pour différents niveaux. Ouverts à tous et sans obligation d'inscription, il fonctionne sur le principe du "Pay what you want". Libre aux participants de verser la somme de leur choix dans une boîte à "pourboire" à la fin de l'enseignement. "Nous avons voulu proposer autre chose que les écoles de langue qui reviennent chères et dont les horaires ne sont pas adaptés aux personnes qui travaillent", explique Lisa, qui se destine à être professeur d'Allemand. "De plus, chez nous les cours sont faits maisons", ajoute-t-elle. Les quatre enseignants ne se réfèrent à aucun livre pour préparer leurs cours et ne suivent aucun plan prédéfini. Aux exercices "bêtes et méchants", Lisa et ses collègues préfèrent aborder des thèmes de la vie de tous les jours et travailler en fonction des besoins de leurs élèves. "Il faut être allé vivre au moins une fois à l'étranger pour comprendre ce que l'on ressent quand on arrive dans un pays sans connaître un seul mot de la langue", explique la fondatrice du projet, qui s'est inspirée de son expérience d'expatriée d'un an en Espagne pour mettre en place ces cours d'allemand alternatifs.

40 à 70 participants par semaine
Lancé il y a deux ans, le projet a très vite connu un grand succès. La salle de classe improvisée est pratiquement comble à chaque séance. Elle en devient parfois même trop petite. "Il y a toujours des nouveaux, nous avons parfois jusqu'à 20 participants par cours mais comme certains sont plus motivés que d'autres, une régulation se fait naturellement", explique Lisa. Originaires pour la plupart d'Europe, les élèves semblent prendre plaisir à apprendre la langue allemande, qui peut parfois rimer avec difficulté. Loïc, arrivé à Berlin il y un an, vient régulièrement au cours de l'association Deutsch Für Dich depuis juin 2011 : "C'est un système plus libre que les écoles de langue. Cela me correspond mieux comme mode d'enseignement mais aussi par rapport aux horaires". Bien sûr, cet enseignement alternatif ne se suffit pas à lui-même pour maîtriser l'allemand en quelques mois mais comme ce Français, beaucoup poursuivent leur apprentissage dans la vie de tous les jours. Pour Catherine, installée dans la capitale allemande depuis 6 ans, ces cours gratuits lui ont donné la motivation d'apprendre la langue du pays : "Je n'ai pas vraiment besoin de l'Allemand car dans mon travail on parle uniquement en anglais, mais j'essaye de venir au moins une fois par semaine pour m'obliger à apprendre les bases."

Anaïs GONTIER (www.lepetitjournal.com - Berlin) mardi 20 novembre 2012

En savoir plus

http://www.myspace.com/deutschfuerdich

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

COMMUNIQUÉ

Coopération franco-allemande : M. Frédéric Petit à Berlin

A l’issue de la 2e session de l’APFA le 23 septembre, M. Frédéric Petit, député des Français établis à l’étranger (Allemagne, Europe centrale, Balkans) organise une réunion publique à Berlin.

Communauté

Heidelberg Mannheim Appercu
TÉMOIGNAGES

APPEL A TEMOINS ! Des habitudes prises en Allemagne

Afin de réaliser un article, nous souhaiterions recueillir quelques témoignages de lecteurs qui, après quelques années passées en Allemagne, ont pris des habitudes typiquement germaniques.

Vivre à Berlin

#MAVIEDEXPAT

S’installer à l'étranger : 8 bons réflexes

Vous débutez une nouvelle aventure à l’étranger ? Où en êtes-vous dans vos démarches ? Pas de panique, nous avons listé les 8 incontournables à traiter dans les meilleurs délais.

Expat Mag

Bucarest Appercu

Gabriel Badea-Päun, "Les peintres roumains et la France"

La saison France-Roumanie s'est achevée cette année, l'occasion de faire le point sur les lacunes que nous avons en France sur la culture roumaine et sur les liens qui unissent encore nos deux culture

Sur le même sujet