Comprendre l'Allemagne : Ostalgie

Par Aléna Martinez-Resta | Publié le 29/07/2021 à 23:59 | Mis à jour le 30/07/2021 à 14:06
Photo : © Marie Bellando-Mitjans - Unsplash
Check point Charlie avec en gros plan une plaque de la DDR.

Avez-vous déjà entendu le terme Ostalgie ? D'où vient-il et que signifie-t-il ? 

 

Le terme Ostalgie est une combinaison entre les mots allemands Ost (est) et Nostalgie. Il est également possible d'entendre sa version anglaise Ostalgia. Ces deux termes renvoient à la nostalgie de l'Allemagne de l'Est communiste (1949-1990). Cette nostalgie s'explique par la difficulté des Allemands de l'Est à s'intégrer dans la société après la réunification : le taux de chômage était élevé et de nombreux repères d'ex-RDA (entreprises d'État, produits de quotidien) ont disparu.

L'Ostalgie met souvent en avant les produits Made in RDA tels que les voitures Trabant ou le Club Cola, et même les Ampelmännchen qui éclairent nos rues berlinoises. Les conditions sociales et économiques médiocres de l'Allemagne de l'Est sont cependant passées sous silence, ainsi que son caractère dictatorial. 

Ampelmännchen (petit bonhomme des passages piétons berlinois) vert
© Peter Burdon - Unsplash

 

Malgré tout, l'Ostalgie est devenu populaire auprès d'une partie de la population. Des festivals de musique et des magasins  se sont même spécialisés dans les produits d'ex-RDA. Et, si vous vous trouvez à Berlin, vous pouvez même manger une spécialité de l'Allemagne de l'Est comme la Kettwurst ! Vous laisserez-vous tenter ? 

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

 

 

Sur le même sujet
Aléna MARTINEZ-RESTA

Aléna Martinez-Resta

Aléna a rejoint l'équipe de la rédaction berlinoise pour l'été 2021. Elle suit une licence franco-allemande entre Clermont-Ferrand et Regensburg.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale