Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2240

« BERLIN GLOBAL », L’exposition sur Berlin au Forum Humboldt

Par Stadtmuseum Berlin | Publié le 02/09/2021 à 21:30 | Mis à jour le 19/09/2021 à 16:32
Photo : © Kulturprojekte Berlin und Stiftung Stadtmuseum, Photo Oana Popa-Costea
Un planisphère dans la première salle de l'exposition Global Berlin, avec un fresque un fond.

« BERLIN GLOBAL », l'exposition sur Berlin au Forum Humboldt : Berlin, partie intégrante d'un monde interconnecté.

 

La mondialisation actuelle ne lie plus seulement les hommes à un seul et même endroit, mais au contraire à de nombreux endroits dans des pays différents. C’est notamment le cas à Berlin, où un Berlinois sur deux est un Berlinois d’adoption. Les œuvres de tape art de la salle « Interdépendance » de l’exposition BERLIN GLOBAL au Forum Humboldt symbolisent les expériences, les aspirations et les souvenirs de 17 Berlinois-e-s qui sont  lié-e-s de manière totalement différente à divers endroits dans le monde. Qu’ils soient nés à Berlin ou soient venus y trouver refuge, qu’ils aient choisi de vivre dans cette ville ou qu’ils y aient atterri par hasard, tous ces individus ont - en plus de Berlin - un deuxième ou un troisième chez-eux. C’est avec leur propre voix qu'ils racontent à travers des portraits sonores leurs interdépendances avec le monde et leurs expériences à Berlin. Des objets personnels exposés dans des cadres surdimensionnés reflètent leur relation aux lieux qu’ils aiment ou qui leur manquent.

 

Verflechtung
© Kulturprojekte Berlin und Stiftung Stadtmuseum, Photo Anne Preussel

 

BERLIN GLOBAL, l’exposition sur Berlin au Forum Humboldt, qui a ouvert ses portes le 20 juillet dernier, montre Berlin comme partie intégrante d’un monde connecté au passé et au présent, en abordant de manière non chronologique des questions, des évolutions et des problématiques actuelles. De vastes installations nous conduisent dans sept salles thématiques qui reflètent la diversité de Berlin : l’exposition traite des thématiques « Révolution », « Espace libre », « Frontières », « Divertissements », « Guerre », « Mode » et « Interdépendance ». Des aspects que l’on trouve aussi dans d’autres métropoles, mais dont cette combinaison est typique de Berlin.

 

 

Vergnügen, Discokugel
 © Kulturprojekte Berlin und Stadtmuseum Berlin, Photo Oana Popa-Costea

 

Indépendamment de ces thématiques, l’exposition propose des contenus et des accès s’adaptant à différents niveaux, afin d’offrir des angles de vue non seulement simples et ludiques, mais aussi plus sérieux parfois. Il en va ainsi des histoires que renferme la porte massive du Tresor, mythique club de techno. Après la chute du Mur, de nombreux espaces libres font leur apparition et une culture des clubs diversifiée et animée voit le jour. C’est ce qui vaudra à Berlin son image de ville où l’on peut s’épanouir librement, lui conférant ainsi une renommée et un attrait internationaux. En 1991, sur la Leipziger Platz, zone située sur la bande frontière pendant 30 ans, Dimitri Hegemann et deux amis recherchent un lieu pour y implanter un club et découvrent une chambre forte souterraine. Il s’agit de la salle des coffres du légendaire grand magasin Wertheim, dont les ruines avaient été démolies dans les années 50.

 

Tresortür, Privatbesitz Dimitri Hegemann
 © Kulturprojekte Berlin und Stadtmuseum Berlin, Photo Anne Preussel

 

Le Tresor devient alors l’un des clubs les plus célèbres de Berlin et attire un jeune public du monde entier pendant près de 15 ans, avant de devoir être délocalisé en raison de l’aménagement de la Leipziger Platz. La porte rouillée de plusieurs tonnes, visible à l’exposition BERLIN GLOBAL, marquait autrefois un seuil que les habitants de l’Est et de l’Ouest franchissaient pour danser aux sons de la musique techno, semblant abolir le temps et toutes les frontières. Mais la porte du Tresor raconte aussi l’histoire des propriétaires juifs du grand magasin Wertheim qui furent expropriés en 1937 sous le régime nazi. Certains membres de la famille s’enfuirent à l’étranger, tandis que trois d’entre eux furent assassinés.

 

Krieg
 © Kulturprojekte Berlin und Stadtmuseum Berlin, Photo Anne Preussel

 

L’exposition BERLIN GLOBAL présente une autre particularité: le public est amené à sortir du rôle de consommateur passif ; de nombreuses possibilités s’offrent à lui afin de se forger sa propre opinion et de devenir lui-même acteur. Au début de la visite, les visiteurs peuvent se connecter à l’aide d’un bracelet électronique qui leur permet de se lancer dans une visite interactive.

 

Weltdenken, Check-In
© Kulturprojekte Berlin und Stadtmuseum Berlin, Photo Alexander Rentsch

 

À la fin, ils reçoivent dans la salle « Lounge » une carte imprimée avec un aperçu de leur interaction. Ils peuvent ainsi entrer en contact avec d’autres visiteurs et partager leurs positions. Dans la « Lounge », des sièges sculptés en forme de liane rappellent le message clé selon lequel toute chose est liée à une autre. Il en va ainsi de Berlin qui est interconnecté avec de multiples lieux et histoires dans le monde entier.

 

Weltstudio
© Kulturprojekte Berlin und Stadtmuseum Berlin, Photo Alexander Rentsch

 

On trouve aussi la salle « World Studio » qui propose un espace consacré à des ateliers, des actions spontanées et des moments de réflexion, mais qui permet également de prendre part à des projets naissant à travers la collaboration  entre différents groupes. Trois grands « cartographes » uniques donnent aux invité-e-s de tout âge un nouvel élan afin de reconsidérer d’un œil critique les cartes et le tracé des frontières, et afin de mettre en corrélation leurs liens individuels, leurs expériences et leurs opinions.

 

Avec ces particularités, l’exposition BERLIN GLOBAL ouvre de nouveaux horizons sur la ville et son histoire. De plus amples informations se trouvent sur le site internet de l’exposition qui comprend également une rubrique en français.

 

Billets :

  • Jusqu’au 12 novembre, l’entrée à l’exposition BERLIN GLOBAL est gratuite pour tous ;
  • À partir du 13 novembre, l’entrée sera proposée à un tarif de 7 euros. Mais un tarif solidaire sera aussi proposé. Et l’entrée à l’exposition BERLIN GLOBAL restera gratuite pour de nombreux groupes : les moins de 18 ans, étudiants, apprentis/stagiaires, participants au FSJ/BFD, bénéficiaires de l’ALG, détenteurs du Berlin Pass, personnes en situation de handicap, etc.

 

En raison du grand intérêt du public, il est recommandé de réserver ses billets le plus tôt possible. BERLIN GLOBAL se situe au Forum Humboldt. Les billets peuvent être réservés directement sur le site Internet de l’institution.

Pour visiter l’exposition sans réservation, il est conseillé de se rendre au guichet du Foyer du Forum Humboldt, car des billets d’entrée y sont presque toujours disponibles.

 

Horaires de visite :

Lundi, mercredi, jeudi, dimanche : 10h – 20h

Vendredi, samedi : 10h – 22h

Mardi : fermé

 

Tous les contenus de l’exposition sont disponibles en allemand et en anglais. L’application BERLIN GLOBAL du guide médias du Forum Humboldt contient des traductions en plusieurs langues, des audio-descriptions pour les personnes aveugles ou malvoyantes et des vidéos en langue des signes allemande (DSG). Les informations sont également disponibles en français, italien, polonais, espagnol, russe, turc, arabe, chinois et japonais. Un aperçu du guide médias peut être consulté en ligne. Cliquez ici pour découvrir le circuit en français du BERLIN GLOBAL.

 

Plan du site
© Kulturprojekte Berlin und Stadtmuseum Berlin

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Berlin ?

ART

À la découverte du street art berlinois

Berlin est une ville aux multiples identités, réparties dans différents quartiers. Le street art s’imprègne de l’histoire de ces rues pour se dévoiler au détour d’une façade, d’un pont, d’un trottoir.