Lundi 25 juin 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un "Primavera Sound" avec protocole contre les agressions sexuelles

Par Alexandra Pichard | Publié le 27/05/2018 à 11:00 | Mis à jour le 28/05/2018 à 09:22
Photo : CC Paul Hudson https://www.flickr.com/photos/pahudson/18202170089
primavera sound

Le festival Primavera Sound commence mercredi 30 mai prochain jusqu’au 3 juin au Parc du Forum à Barcelone. Pendant cinq jours, l’événement accueillera des dizaines de concerts, et plus de 200.000 festivaliers. Mais cette année, le Primavera Sound se distingue pour être le premier festival d’Espagne à mettre en place un protocole contre les agressions sexuelles. 

 

En effet, après le scandale de l’affaire Weinstein, qui s’est rendu la semiane dernière aux autorités new-yorkaises, et l’ampleur du mouvement #MeToo et #Cuentalo, son homologue espagnol, qui ont suivi, c’est maintenant à propos des festivals que la parole se délie. Ces événements sont particulièrement propices à la violence sexuelle sous toutes ses formes : attouchements, harcèlement verbal ou physique, allant même parfois jusqu’à l’agression et au viol. Des actes graves, jusqu’à maintenant tabous ou justifiés à tort par l’alcool, la foule et l’ambiance de fête qui y règne.

Mais pour que les festivals deviennent des lieux de fête pour tout le monde, la Mairie de Barcelone a travaillé conjointement avec le Primavera Sound pour mettre en place un protocole spécifique pour la prévention de toute forme de violence sexuelle et contre les agressions. La capitale catalane, avec l’effervescence de sa vie nocturne, a décidé de regarder le problème en face. Adau Colau a annoncé en février dernier, quand elle a annoncé le projet : "Nous ne nous taisons pas contre les agressions et le harcèlement sexuels dans les espaces de vie nocturne". 

 

Tout le personnel des événements, depuis les agents de sécurité aux serveurs du bar, ont été formés à détecter les situations possibles de harcèlement

 

Beaucoup de salles et discothèques de la ville se sont déjà joints au projet, notamment la Salle Apolo, l’Arena ou le Razzmatazz. Auxquelles s’ajoutent les trois grands festivals de la ville : le Primavera Sound, le Sonar et le Cruïlla. Tout le personnel des événements, depuis les agents de sécurité aux serveurs du bar, ont été formés à détecter les situations possibles de harcèlement, comment intervenir si nécessaire, et à pouvoir s’occuper des victimes des agressions. Un stand de prévention et de formation se tiendra également à l’entrée du festival, pour sensibiliser les festivaliers et leur donner des conseils pour réagir face à la violence sexuelle dont ils seront peut-être témoins au cours de ces cinq jours. 

"C’est un pas en avant vers la coresponsabilité de toute la société", affirme Ada Colau. Car la violence sexuelle dans les milieux publics est l’affaire de tous. Une prise de conscience qui commence à faire son chemin en Espagne, où l’indignation collective provoquée par le jugement de l’affaire de "la Manada", cinq Sévillans condamnés pour abus sexuels sur une jeune femme pendant les fêtes de San Fermin, à Pamplune en 2016, a permis de rompre le silence. 

"En tant que ville, nous ne nous taisons pas face au harcèlement sexuel et à la violence machiste. Nous espérons que cela inspirera d’autres villes. Il ne peut y avoir d’impunité", continue la maire, soutenue par l’organisation du festival qui affirme "ne pas douter un seul moment qu’il fallait prendre sa part de responsabilité dans cette initiative". 

Informations pratiques :
Dates : du 30 mai au 3 juin
Lieu: Parc del Fòrum, Barcelona
Programmation : Arctic Monkeys, Nick Cave & the Bad Seeds, Björk, Lorde, etc. (programmation complète ici). 
Achat des billets : https://www.primaverasound.es/entradas 
Plus d’informations sur le site : https://www.primaverasound.es 

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Communauté

Madrid Appercu
CULTURE

Anne Louyot: "Je veux rompre les murs"

La nouvelle Conseillère de Coopération et d’Action Culturelle de l'Ambassade de France en Espagne et Directrice Générale de l'IF d'Espagne, prépare d'ores et déjà la rentrée 2018 et la saison 2019.

Sur le même sujet