Jamais autant d'étrangers n'avaient acheté de biens immobiliers en Espagne

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 10/10/2022 à 17:00 | Mis à jour le 11/10/2022 à 12:06
Une terrasse avec piscine

Le nombre de transactions immobilières en Espagne est au plus haut et a atteint les chiffres du dernier boom immobilier. Les acheteurs étrangers sont revenus en force.

 

Entre janvier et juin, plus de 328.000 transactions immobilières ont été enregistrées, un niveau jamais atteint depuis 2008, selon les statistiques du Registre foncier, qui recueille les données trimestrielles. Or, selon l'Ordre des Membres du Registre de la Propriété (Colegio de Registradores de la Propiedad), l'une des raisons pour lesquelles le nombre de transactions immobilières n'a jamais été aussi élevé depuis le dernier boom immobilier est l'intérêt marqué des acheteurs étrangers pour l'acquisition d'une maison en Espagne.

Retour des étrangers à partir de juillet 2021

Depuis le troisième trimestre de 2021, lorsque l'entrée des citoyens étrangers en Espagne s'est normalisée après la fin des mesures strictes de contrôle en raison du Covid, l'achat de maisons par des étrangers a de nouveau atteint les chiffres d'avant la pandémie. Certes, de nombreuses opérations immobilières avaient été congelées et remises à plus tard, mais même à partir de juillet 2021, les transactions ne sont pas tombées en dessous des 16.000 au cours des quatre trimestres suivants.

Une moyenne de 20.000 opérations chaque trimestre

Quant au premier semestre de cette année, les transactions des étrangers ont dépassé les 20.000, des chiffres qui n'ont jamais été enregistrés auparavant. Ainsi, entre janvier et mars, les étrangers ont acheté 21.638 logements, tandis qu'entre avril et juin, ils ont dépassé ce chiffre avec 24.029 ventes et achats de biens immobiliers. "Sans aucun doute, il s'agit d'un segment avec une tendance significative à la hausse, qui contribue à atteindre des chiffres particulièrement élevés dans l'activité immobilière résidentielle", soulignent les registres fonciers dans leur rapport.

 

La moyenne pour ces quatre derniers trimestres est de 20.106 signatures, alors qu'au cours des quatre trimestres précédents (T3 2020-2T 2021), la moyenne était de 12.516 transactions. Mais même avant la pandémie, en 2018, année record pour les ventes et achats de logements par des étrangers en Espagne avec plus de 65.500 transactions, la moyenne avait été proche de 16.380 transactions par trimestre.

Qui achètent le plus?

Les nationalités qui ont acheté le plus de logements en Espagne entre avril et juin derniers sont les Britanniques (9,8%), soit le deuxième chiffre le plus bas depuis que les données sont disponibles, suivis des Allemands (9,1%), des Français (6,6%), des Marocains (4,9%), des Belges (4,9%), des Roumains (4,8%), des Néerlandais (4,8%) et des Italiens (4,6%).

Les Britanniques: de 20% du total à moins de 10%

Il est intéressant de constater le changement de cycle chez les Britanniques. Ils ont toujours été les principaux acheteurs de logements en Espagne, avec une moyenne de 12,5%, atteignant même des niveaux supérieurs à 20% en 2015. Mais depuis fin 2020, le Registre foncier constate qu'il y a eu trois trimestres au cours desquels les Britanniques n'ont pas dépassé 10% du nombre total de transactions entre acheteurs étrangers.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale