Jeudi 15 novembre 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Tim Marsh: "BCN, c'est le soleil, la mer, la culture omniprésente"

Par Léane Burtier | Publié le 02/11/2017 à 15:39 | Mis à jour le 02/11/2017 à 15:47
Photo : DR
tim marsh barcelone

Graphic designer, light painter, doodler, Tim vit à Barcelone de sa passion pour la peinture et le street art. Ce jeune expat fait la navette entre Paris et BCN, où il a entrepris une multitude de projets artistiques. Rencontre. 

 

lepetitjournal.com : Que fais-tu à Barcelone et depuis combien de temps ? Pourquoi avoir choisi Barcelone ?


Tim Marsh : Je fais beaucoup d'allers-retours entre Paris et Barcelone, pour y développer ma peinture et en vivre ! Le soleil, c'est quand même plus agréable que le périf' !

 

As-tu fait des études dans le design ou c'est juste une passion ?


J'ai fait des études dans le graphisme, mais ai été embauché avant d'avoir le diplôme. Forcément, si j'ai choisi cette voie, c'est par passion. Lier passion et travail, c'est le but ultime.

 

tim marsh barcelone

 

Comment t'es-tu lancé dans le street art ? Tu peins sur tous les supports ? Qu'est-ce que la ville de Barcelone en particulier t'apporte dans le street art ?


J'ai commencé quand j'étais au collège par faire des dessins dans mes cahiers, puis sur les murs avec les copains, pour ensuite peindre un peu sur tout ce que je trouve. Pour ça, Barcelone est une ville extrêmement ouverte, beaucoup plus que Paris. Les gens sont beaucoup plus réactifs à l'art, et il est beaucoup plus facile de peindre des murs ici qu'à Paris. C'est aussi une ville ou beaucoup d'artistes passent, ce qui crée des rencontres, des collaborations, et des échanges avec des gens venus des quatre coins de la planète. 

 

De tous les projets que tu as réalisés à Barcelone, quel est celui que tu as préféré faire ?


C'est dur comme question ça ! Il y en a trop ! Mais en général, c'est les projets qui impliquent d'autres gens que je préfère. Peindre avec d'autres artistes, partager des bons moments, avoir un souvenir de ces moments sur un mur, voir ses copains au vernissage d'une expo, ou montrer son soutien au vernissage d'un copain... Tout ce qui implique des échanges de bons moments me plaît beaucoup ! 

 

tim marsh barcelone

 

Tu fais du design pour une marque de montres en bois, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus ?


Cette collaboration, on y travaille depuis un bon moment ! We Wood est une marque de montres en bois, oui. J'ai toujours adoré cette matière, je la trouve beaucoup plus intéressante et noble que de l'or ou n'importe quel autre métal. Je travaillais sur l'idée d'une montre en bois depuis pas mal de temps, avais fait un prototype fabriqué en Chine. Un jour, ils m'ont contacté pour que je mette des designs sur des bracelets qui existaient déjà. Quand je leur ai montré le prototype de la montre que j'avais fait, ça les a surpris, et ils ont décidé de se lancer dans ce projet, et de la concrétiser. Ils ont réglé tous les défauts techniques, que les horlogers connaissent beaucoup mieux qu'un designer, et on a mis au point cette montre dont je suis vraiment très content. Ils ont vraiment joué le jeu du début à la fin, maintenant il ne reste plus qu'à espérer qu'elle plaise au public autant qu'à moi ! 

 

Comment s'est passée ta dernière expo et en quoi consistait-elle ?


C’est ma 4e expo à Barcelone ce mois-ci, à Boardriders. Cette expo a été vraiment intéressante, et un vrai challenge à la fois. C'est une expo de planches de surf, skates, snowboards. C'est la première fois que je me retrouve à peindre autant de planches en un temps si court. Je disposais d'un mois pour peindre 7 planches de surf. J'ai terminé la dernière à peine 2 heures avant le vernissage ! Ca été vraiment éprouvant, mais je suis content d'avoir réussi le challenge !

 

tim marsh barcelone

 

Te sens-tu encore comme un expatrié à Barcelone ? Ressens-tu encore des différences entre la France et Barcelone ?


Oui bien sûr ! Déjà, la barrière de la langue fait quelque chose. Je me rappelle des premiers temps quand je suis arrivé, je ne parlais pas un mot d'espagnol. Il a fallu apprendre à communiquer très rapidement. C'est fou comment les locaux changent de point de vue sur toi quand tu commences à maîtriser la langue. Tu n'es plus le simple "Guiri" venu se faire plumer, mais une personne à part entière. C'est aussi un phénomène que je peux comprendre. La situation ici est assez délicate. Le niveau de vie est beaucoup plus bas qu'à Paris, mais des dizaines de millions de touristes viennent chaque année. Ils restent dans des AirBNB illégaux, ce qui crée une hausse des loyers, et implique que les locaux ne peuvent plus se permettre d'habiter à Barcelone. Il y a vraiment un travail à faire de ce côté-là.

 

Si tu avais un conseil pour les nouveaux expats qui arrivent sur Barcelone, qu'est ce que ce serait ?


Le premier conseil que j'aurais à donner, c'est d'apprendre la langue. Pas forcément le catalan tout de suite, mais de sortir des groupes français, pour s'intégrer à leur pays d'accueil. Je trouve incroyable le nombre de Français (ou d'autres nationalité d'ailleurs) qui ne parlent toujours pas ne serait-ce que le castillan après plusieurs années de vie ici, car ils ne côtoient que des Français, ou des Anglais. Une fois qu'on commence à être à l'aise avec la langue, beaucoup de choses se débloquent ici. Et sortez du Gotico et de la Ciutat Vella, Barcelone a des recoins magnifiques, authentiques.

 

tim marsh barcelone

 

As-tu un endroit préféré à Barcelone ? Une activité favorite ?


C'est difficile à dire, il y en a plein ! En général, j'évite justement la Ciutat Vella, qui a une architecture incroyable, mais qui, je trouve, est rongée par le tourisme massif. Gràcia est un quartier que je trouve vraiment cool pour les petites boutiques et petites places avec terrasses, Poble Nou aussi pour les peintures qu'on y trouve, et j'aime bien aussi le quartier d'Hospital Sant Pau pour y vivre, il reste assez authentique, mais il y a pas mal de choses à faire là bas !

 

Selon toi, Barcelone est-elle une ville idéale pour vivre ?


Je ne sais pas si c'est la ville idéale, mais c'est une ville qui me plaît beaucoup ! Le soleil, la mer, la culture omniprésente. C'est une ville qui me plait à vivre beaucoup plus que Paris en tout cas !

 

tim marsh barcelone

 

As-tu des projets en tête pour la suite ?


Oui beaucoup ! Je prépare une expo au Shoko fin novembre, ainsi que le Art Lover Ground (une soirée au cours de laquelle sont exposés de jeunes artistes) en décembre. Entre temps, je remonte à Paris peindre à la Piscine Molitor, j’ai aussi des projets qui se profilent en Hollande, à Strasbourg... Et j'espère que la peinture me fera voyager plus !

Pour découvrir son univers : www.t-marsh.com 
Pour découvrir (et acheter) la montre en bois We Wood : https://fr.we-wood.com/marsh?m=configurable_scp&170=103 
 

léane burtier

Léane Burtier

Grande fan et pratiquante de sport, voyageuse curieuse qui ne demande qu'à découvrir le monde, mais aussi grande lectrice et adoratrice de littérature française.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet