Lundi 30 mars 2020
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cellnex Telecom reçoit le 20e Prix Pyrénées

Par Francis Mateo | Publié le 04/02/2020 à 15:43 | Mis à jour le 04/02/2020 à 15:50
Photo : De gauche à droite : Philippe Saman, directeur de la CCI Française de Barcelone, Jean-Michel Casa, ambassadeur de France en Espagne, Tobias Martínez, directeur général de Cellnex et Paule Celma, présidente de la CCI Française de Barcelone / DR
XX Prix Pyrénées

La XXe édition de cet événement organisé par la CCI Française de Barcelone récompense le premier investisseur espagnol d'infrastructures de télécommunications en France. 

 

C'est une jeune entreprise espagnole qui a remporté cette année le XXe Prix Pyrénées de la Chambre de Commerce Française de Barcelone. Jeune mais extrêmement dynamique, puisque cet opérateur d'infrastructures de télécommunications est né en 2015 et a fait ses premiers pas en France en 2016. Quatre ans après, la société espagnole est devenue le premier investisseur espagnol et premier opérateur indépendant d'infrastructures de télécommunications dans l'Hexagone ! Une performance qui justifie en effet le vote du  jury du Prix Pyrénées, constitué par des représentants de la Chambre de Commerce Française de Barcelone, la Cambra de Barcelona, Foment del Treball Nacional, Pimec et le Groupe Godó de Comunicación. 

Pour mémoire, le Prix Pyrénées récompense chaque année une entité ou une personne contribuant au développement des relations entre la France et l'Espagne. Un prix attribué ce 3 février 2020 lors d'un dîner de gala célébré dans la grande salle de réception de l'hôtel Sofia de Barcelone, devant plus de 250 entrepreneurs. 

Le directeur général de Cellnex, Tobias Martínez, a rendu hommage en retour "aux acteurs économiques français qui ont accompagné cette croissance, dont l'Ambassade de France en Espagne, Business France et bien sûr la Chambre de Commerce Française de Barcelone, qui ont tous facilité la possibilité d'investir sur les développements prévus pour les trente prochaines années". Cellnex va en effet investir plus de 3,7 milliards d’euros en France d'ici 2028. "Et si tout va bien, nous espérons atteindre les 5 milliards d'euros de prévisions d’investissement d'ici la fin de ce trimestre", confie Tobias Martínez. 


Développement de la 5G

L'aventure de Cellnex en France semble donc en être à ses débuts, poursuit le directeur général : "C'est un véritable partenariat avec les administrations françaises comme avec nos clients, et donc un engagement à long terme dans le déploiement d'infrastructures qui vont garantir le développement de la 5G partout en France, qui est un enjeu important d'aménagement du territoire". Cellnex gérera près de 14.000 sites une fois que tous les accords conclus d'ici à 2028 auront été concrétisés. 

La France deviendra ainsi, avec l'Italie, le principal marché du groupe en termes de volume d'actifs gérés (et le premier en termes de chiffre d'affaires). L’opérateur espagnol emploie aujourd'hui 130 personnes dans l'Hexagone, auxquels s'ajoutent 300 emplois indirects pour l'installation et la maintenance des infrastructures. Tobias Martínez a enfin souligné la dimension symbolique -mais aussi stratégique- de ce "partenariat" présenté comme une "garantie de cohésion européenne pour travailler ensemble face à la rude concurrence en provenance de Chine et des États-Unis". 

La présidente de la Chambre de Commerce Française de Barcelone, Paule Celma, a repris à son compte ce symbole, rappelant que 2019 avait été une année record pour la CCI, et affirmant son "optimisme face aux incertitudes qui planent encore". Le Prix Pyrénées sert aussi à consolider la proximité et la confiance des entrepreneurs espagnols et français. 

 

francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Madrid Appercu
TRIBUNE

Demain sera une époque formidable

Depuis des années, de nombreux entrepreneurs adaptent, voire métamorphosent l’économie traditionnelle en associant aux objectifs purement financiers des buts socio-environnementaux. 

Sur le même sujet