Lundi 24 septembre 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Barcelona Activa: "soutenir et fidéliser la communauté française"

Par Alexandra Pichard | Publié le 01/07/2018 à 22:52 | Mis à jour le 01/07/2018 à 22:58
Photo : lepetitjournal.com
barcelona activa

Le 28 juin dernier, Barcelona Activa, le service de la Mairie qui accompagne les étrangers de Barcelone dans le développement de leurs projets, a organisé un "afterwork" spécialement destiné aux expatriés français. Une occasion pour les principaux acteurs de la communauté française et les nouveaux arrivants de se rencontrer et d’échanger entre eux. 

 

Selon Ariana Fernandez Gasull, qui représentait la Mairie de Barcelone, la communauté française est une des plus dynamiques et des plus intégrées de la capitale catalane. L’enjeu est donc de la soutenir et de la fidéliser pour donner envie eux expatriés de rester. Pour cela, Barcelona Activa travaille en synergie avec les nombreuses associations, écoles et institutions culturelles françaises et inaugurait jeudi son premier événement d’accueil en français. Barcelona Activa se présente comme un "outil au service des francophones" pour qu’ils s’installent au mieux dans la ville, au travers de salons, de sessions informatives, mais également la création prochaine d’un site web avec toutes les informations et les démarches administratives regroupées. Mais le plus gros rendez-vous de Barcelona Activa se tiendra le 20 octobre au Musée Maritime, lors du Jour de la Communauté Internationale à Barcelone, qui comptera plus de 400 exposants pour aider les arrivants de 121 nations différentes à s’intégrer dans la ville. En effet, attirer les talents mondiaux représente un enjeu majeur pour la ville, les experts locaux devenant de plus en plus durs à trouver, en raison de la forte demande de l’écosystème catalan. Les employeurs cherchent donc à recruter des profils internationaux et il est plutôt facile de les convaincre de venir à Barcelone, grâce à la qualité de vie qu’on y trouve. Il relève ensuite à la Mairie de les accompagner. 

 

Un outil au service des francophones

 

Et Ariana Fernandez, se montre très satisfaite de la réponse de la communauté française à cette initiative. En effet, les principales institutions francophones étaient réunies pour présenter tour à tour leurs activités et donner leurs conseils. Carine Lebecque, modératrice de la séance, est habituée du statut d’expat’ et a elle aussi dû se confronter à la difficulté de se refaire un réseau à Barcelone. Elle retient de cet afterwork qu’il ne faut pas "se limiter à une seule organisation mais participer dans la mesure du possible aux activités de tous les organismes, car ils sont tous différents et complémentaires". 
Ainsi, Barcelone Accueil se positionne comme l’association "familiale" qui conseille les expat’ dans leur installation mais qui développe aussi le lien social et affectif qu’il est nécessaire de recréer quand on s’installe dans une nouvelle ville. Pour Karim Joutet, Secrétaire de l’association, une intégration réussie consiste à adhérer à la culture locale tout en conservant ses propres traditions. L'Accueil organise des événements et des activités pour permettre aux Français comme aux francophiles de se rencontrer, renouer avec la culture française et de sortir de la solitude de l’arrivée, tout en faisant le pont avec les traditions et les langues locales. 

 

Des entrepreneurs en recherche de conseils, des personnes en recherche d’emploi ou des retraités en quête de bénévolat

 

La CCI française de Barcelone quant à elle, même si ce n'est pas sa vocation première, représente la communauté française et ses intérêts au niveau institutionnel, en faisant notamment remonter à la Generalitat les difficultés des expatriés et en travaillant en partenariat avec les autorités locales pour trouver des solutions. Par exemple, les plaintes à propos de l’obtention du fameux NIE, qui était trop longue et trop compliquée, ont permis l’ouverture de plus de centres qui décernent le précieux document. La CCI constitue également un réseau d’entreprises, à la fois françaises et espagnoles, qui favorise les relations commerciales entre les deux pays. Véronique Oberlé, qui présentait la chambre de commerce, affirme que "ce genre d’événements permet de prendre la température et connaître les besoins de la communauté pour mieux s’y adapter". 

Emmanuel Deleau présentait pour sa part la Peña Business Club, qui se positionne plutôt sur les besoins économiques, les conseils stratégiques et le soutien aux entrepreneurs. C’est "le club d’entrepreneur qu’[il] aurait aimé trouver quand [il] est arrivé il y a 12 ans". L’écosystème compte 1.600 personnes dont 400 membres actifs qui participent aux déjeuners et afterwork chaque mois. Avocats, dentistes, traducteurs : tout type d’entrepreneurs se réunissent, ce qui peut toujours être utile pour se soutenir, se faire conseiller par des professionnels de confiance en fonction des besoins.

Et c’est surtout cette occasion de networking qu’étaient venus chercher les visiteurs. En effet, beaucoup commencent à se familiariser avec le réseau car ils envisagent d’entreprendre. Les profils d’expatriés évoluent, selon Samira Salfi, représentante de la Banque Sabadell qui était venue présenter les solutions bancaires adaptées pour les nouveaux arrivants : "Avant il y avait surtout des Français qui investissaient dans des résidences secondaires sur la Costa Brava, mais maintenant on rencontre de plus en plus d’actifs qui souhaitent lancer leur entreprise à Barcelone", estime-t-elle. Parmi le public, des habitués de la communauté, comme deux avocates franco-espagnoles : "Nous rencontrons la majorité de nos clients lors de ces événements, car nous sommes des contacts de confiance pour les entrepreneurs qui viennent d’arriver". Finalement Carine Lebecque est satisfaite d’avoir réussi à mobiliser différents profils d’expatriés, "aussi bien des entrepreneurs en recherche de conseils, des personnes en recherche d’emploi ou des retraités en quête de bénévolat". 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ASSOCIATION

Retour prometteur pour le premier Salon de l'Accueil de Barcelone

Le premier Salon de Barcelone Accueil a eu lieu ce jeudi 20 septembre à l’International House. Beau succès pour le Cercle des Français, qui a su réunir des exposants avec un public attentif.

Sur le même sujet