Mardi 25 septembre 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MWC Barcelone: tout ce qu'il faut savoir sur l'édition 2018

Par Camille Guil | Publié le 26/02/2018 à 21:42 | Mis à jour le 27/02/2018 à 09:58
MWC 2018 Barcelone

Le coup d’envoi a été donné à Barcelone, la 12e édition du Mobile World Congress, la grand-messe annuelle du secteur s’est ouverte lundi.

 

Pour rappel, le MWC est le salon de technologie mobile le plus important du monde, chaque année à Barcelone, il réunit les plus grands du secteur (sauf Apple et Google qui préfèrent organiser leurs propres conférences) qui viennent présenter leurs dernières nouveautés et innovations.

 

Samsung a déjà dévoilé son nouveau modèle de smartphone haut de gamme, le Galaxy S9

 

Du 26 février au 1er mars, on retrouvera Samsung, Huawei, Sony ou encore LG, ils seront tous là dans la Fira Gran Via et la Fira Montjuïc de Barcelone. En plus d’admirer les derniers bijoux de technologie, ce sera également l’occasion de débattre sur l’avenir du secteur. Cette année les discussions porteront sur la 5G, la voiture connectée, la blockchain ou encore la sécurité. Les visiteurs pourront découvrir, sous haute sécurité, les dernières avancées en matière de réseau et en particulier la très attendue technologie 5G. Mais ce qui ravit également les curieux ce sont les gadgets toujours plus originaux comme les lunettes à réalité augmentée ou encore une application permettant le contrôle de l’appétit via un stimuli électrique. Lors de la soirée précédent l’ouverture, Samsung en a profité pour dévoiler son nouveau modèle de smartphone haut de gamme, le Galaxy S9.

 

Des retombées économiques impressionnantes


Cette année 108.000 participants sont attendus, comme lors de l’édition 2017. Près de 200 pays seront représentés et l’impact économique attendu est de 471 millions d’euros selon l’organisation. La GSMA, l’association qui anime l’événement, a calculé les retombées économiques en chiffres pour la capitale catalane. 2.300 entreprises exposantes sont attendues, ce qui représente 1% de plus que l’année dernière. La compagnie de RH Adecco estime le nombre d’emplois temporaires créés à 13.000, chiffre qui peut monter à 15.000 si l’on prend en compte les emplois directs et indirects : c’est 13,6% de plus qu’en 2017. Les deux secteurs qui bénéficieront le plus des retombées de l’événement sont la restauration où la demande de profils a doublé (+110%) et l’hôtellerie (+90%). Durant les 4 jours du congrès, les hôtels de la capitale catalane sont pleins, le site Airbnb a annoncé s’attendre à ce que 45.000 personnes utilisent la plateforme soit 12,5% de plus qu’en 2017. Le prix moyen d’une nuit à Barcelone pendant le MWC serait de 66€. Depuis sa première édition en 2006, l’association a calculé que l’événement avait eu un impact économique de 4,4 milliards d’euros et généré 115.000 emplois à temps partiel.

 

La tenue de la prochaine édition à Barcelone menacée ?


Si les dernières éditions du Mobile World Congress se sont tenues à Barcelone, beaucoup craignent que les choses changent en raison de la crise politique que vit actuellement la région autonome. La maire de la ville, Ada Colau a tenu à rassurer en confirmant que le MWC se tiendrai l’année prochaine dans sa ville. Elle a reconnu que la situation politique exceptionnelle faisait parler mais qu’il y avait un "engagement signé jusqu’en 2023". Elle a également rappelé : "Nous devons tous collaborer pour que l’économie fonctionne, en dehors des conflits politiques", rapporte El Periodico.   


 

Une édition qui fait déjà parler d’elle


A peine commencée que cette 12e édition fait déjà polémique. En cause ? Le refus d’Ada Colau, la maire de Barcelone et de Roger Torrent, le président du parlement catalan, de respecter la coutume consistant à souhaiter la bienvenue au Roi en tant que chef de l’Etat : ils ont boycotté la cérémonie. Ils reprochent notamment au souverain de ne pas avoir eu de mot de sympathie envers les victimes de violences policières qui ont eu lieu lors du referendum du 1er octobre lors de son discours quelques jours plus tard. La maire a reconnu qu’assister à cette cérémonie faisait partie de ses responsabilités mais elle a ajouté qu’elle devait aussi prendre une position politique devant le Roi, compte tenu de la situation politique que traverse la Catalogne. Un geste fort puisque tout avait auparavant été décidé pour ne pas porter atteinte à l’image de Barcelone et risquer de se voir refuser l’attribution de la prochaine édition : les principaux partis avaient renoncé à convoquer des manifestations et aucune grève n’était prévue en marge du congrès, qui est important aussi bien financièrement qu’en termes d’image.

 

La présence française sur le MWC 2018 et le Pavillon French Tech de Business France


Sur les 2.300 entreprises du monde entier exposantes au MWC en 2018, 150 entreprises sont françaises. Pour la 12e année consécutive, Business France organise le Pavillon France, rebaptisé French Tech en 2014. Celui-ci accueillera 100 entreprises, soit deux tiers de la délégation française sur le salon. 
Le Pavillon French Tech sera cette année encore le plus grand Pavillon national avec 615 m² de superficie. Il se répartira sur 4 îlots dans le Hall 5 et sur 2 îlots dans le Hall 8.1dénommé "APP PLANET". Le Pavillon French Tech hébergera des entreprises appartenant aux divers secteurs des Télécoms tels que les applications mobiles, les infrastructures, la publicité sur mobile et le marketing mobile, les jeux sur mobile et les accessoires, les services d’ingénierie ou encore les services financiers.
Le Pavillon French Tech accueillera également plusieurs régions partenaires (Bretagne, Ile-de-France, Occitanie et Provence-Alpes-Côte-D’azur) ainsi que les pôles de compétitivité francilien "Systematic Paris Région" et provençal "Solutions Communicantes Sécurisées".
La singularité de cet événement réside dans l’organisation depuis 2012 de RdV BtoB par les experts sectoriels. Pour l’édition 2018, 55 entreprises ont été sélectionnées pour bénéficier des rendez-vous BtoB organisés par 20 bureaux Business France (Allemagne, Arabie Saoudite, Benelux, Brésil, Chine, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Emirats Arabes Unis, Espagne, Inde, Italie, Japon, Malaisie, Mexique, Pologne, Royaume Uni, Russie, Singapour, Tunisie et Vietnam). Ces entreprises auront l’opportunité de rencontrer durant le salon des grands comptes étrangers tels LG, Samsung, Telefonica, Bharti Airtel, Huawei ou encore Vodafone Espagne. En 2017, plus de 450 RdV BtoB ont été organisés.
Pour la quatrième année consécutive, Business France distinguera les 4 entreprises les plus innovantes du Pavillon French Tech. Elles se verront remettre un "Business France/Orange Award" dans 4 catégories. Les lauréats seront sélectionnés par un jury d’experts sur la base de critères précis comprenant notamment le caractère disruptif de leur produit ou de leur offre, et leur potentiel de développement post MWC.

Mardi, Mounir Mahjoubi, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique, assistera mardi à l'initiative de la Chambre de Commerce et d'Industrie française de Barcelone, de la French Tech Barcelona et Qwant, à un "warm up breakfast" organisé au Camp Nou, qui rassemblera les CEO français de passage à Barcelone ainsi que la communauté French Tech Barcelona. Barcelone est l'un des 22 hubs French Tech dans le monde, qui rassemble une communauté de 200 entrepreneurs.

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Barcelone ?

#MAVIEDEXPAT

Les rdv de la rentrée de la communauté française de Barcelone

La rentrée amène avec elle son lot d’activités. Parmi elles, les rencontres des Français sur Barcelone sont à l’honneur en offrant de nombreuses possibilités de pouvoir se réunir et réseauter.

Sur le même sujet