Lundi 10 août 2020
Barcelone
Barcelone

L'Espagne s'alignera sur l'UE et ouvrira ses frontières à 15 pays

Par Perrine Laffon | Publié le 30/06/2020 à 18:05 | Mis à jour le 30/06/2020 à 18:08
Photo : Creative Commons 4.0 Pop9000 https://es.m.wikipedia.org/wiki/Archivo:T1_del_Aeropuerto_de_Barcelona-El_Prat.jpg
ouverture frontières espagne

En plus des 26 pays de l'espace Schengen, l'Espagne sera connectée avec une quinzaine d'autres pays du reste du monde dès le début du mois de juillet.

 

Après accord entre tous les pays membres, l'Union européenne a décidé de rouvrir ses frontières à partir du 1er juillet pour le lancement de la saison estivale 2020. Les Etats européens ont établi cette courte liste de pays en se basant sur des critères sanitaires, et non des critères diplomatiques. La liste pourra s'élargir et compter d'autres pays au fur à mesure des semaines, selon l'évolution des données liées à la pandémie. De même, l'UE n'exclut pas la possibilité de faire marche arrière et de retirer un pays de cette liste de destinations partenaires en cas de nouveau pic de contagion dans l'un des pays validés.

Selon le choix établi par les pays membres de l'UE, il sera possible de voyager et de recevoir des voyageurs provenant de l'un des 26 pays de l'espace Schengen (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse) ou de l'un des quinze pays suivants : l'Algérie, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, la Géorgie, le Japon, le Maroc, le Montenegro, la Nouvelle Zélande, le Rwanda, la Serbie, l'Uruguay, la Thaïlande et la Tunisie. La porte-parole du gouvernement María Jesús Montero a précisé que les frontières rouvriront à ces pays considérés comme sûrs le 2 ou le 3 juillet.

Après étude de la situation sanitaire actuelle dans l'ensemble des pays, l'Union européenne a décidé de ne pas encore autoriser les échanges de voyageurs avec le Brésil, la Russie et les États-Unis, pays d'origine de nombreux touristes appréciant l'Espagne pour les vacances d'été. En effet, ces trois destinations sont toujours dans la phase la plus délicate de l'épidémie de Covid-19, et comptabilisent plus de 125.000 décès causés par le virus. Il ne sera donc pas possible de voyager aux Etats-Unis, au Brésil ou en Russie pour le moment, mais il sera possible de mettre le pied en Chine. Le pays asiatique a finalement été intégré à la liste de pays autorisés pour voyager cet été, après que Pékin ait accepté en retour d'autoriser l'accueil des touristes européens. L'Espagne devrait de fait exiger la réciprocité aux pays auxquels elle ouvrira ses frontières, selon la porte-parole du gouvernement.

Les citoyens européens résidant dans un pays n'appartenant pas à cette sélection peuvent tout de même rentrer dans leur pays d'origine (en Espagne ou en France par exemple) en alléguant  des causes de force majeure ou des obligations familiales ou professionnelles. Bien que l'activité aérienne soit quelque peu réactivée, seul des trajets de courte distance sont effectués, et il leur faudra réaliser un voyage retour à plusieurs escales afin de pouvoir rentrer. 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Barcelone

DÉCOUVERTE

D'où viennent les perruches de Barcelone ?

Les perruches sont de vraies citadines et font partie partie du panorama urbain de Barcelone. Un phénomène étonnant, pas toujours aussi sympathique qu'il n'en a l'air.

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !

Sur le même sujet