Vendredi 22 novembre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Catalogne, moteur des exportations espagnoles

Par Francis Mateo | Publié le 29/09/2019 à 19:00 | Mis à jour le 29/09/2019 à 19:00
Photo : Olga Subach on Unsplash
port barcelone

L'automobile et la chimie sont les deux principaux piliers des exportations de la région autonome, et la France reste le premier partenaire commercial international. 


La Catalogne reste la principale source d'exportation en Espagne, comme le confirment les derniers chiffres publiés par le ministère espagnol de l'Industrie, du Commerce et du Tourisme (correspondant à l’activité des sept premiers mois de l'année 2019). La région autonome représente au total 27% des exportations nationales, en augmentation de 2,8% depuis le mois de janvier. En juillet 2019, les exportations catalanes ont même fait un bond de 8% (par rapport à la même période l'an dernier). De janvier à juillet, ce segment représente au total 44,2 milliards d'euros. Le fléchissement du marché automobile (-15% d'exportations en 2019), traditionnellement l'un des grands secteurs pour les exportations catalanes, a été compensé cette année par une augmentation de 10,5% des ventes des produits chimiques (27,6% de l'ensemble des exportations). 
Sans surprise, la France reste le premier partenaire commercial de la Catalogne et le premier pays destinataire des exportations, qui représentent quelque 10,5 milliards d'euros par an, donc près du quart de l'ensemble des marchandises exportés.


Bilan positif

L'essentiel de exportations catalanes est généré par de très grandes sociétés. De fait, selon les chiffres du ministère de l'Industrie et du Commerce, moins de 200 entreprises établies en Catalogne réalisent un chiffre d'affaires à l'export supérieur à 50 millions d'euros. Et ces grandes sociétés (parmi lesquelles les filiales de grands groupes internationaux) représentent 54% de l'ensemble des exportations catalanes. Les PME basées en Catalogne profitent cependant également sur le segment de l'exportation du développement des vente en ligne, et participent donc activement à maintenir cette activité internationale. À noter également des spécialités particulièrement porteuses pour les PME catalanes, comme celui-ci de la pharmacie. 


Les controverses politiques entre la Generalitat et le gouvernement central espagnol ne semblent pas nuire à ce bilan

Pour autant, ce dynamisme des exportations catalanes ne suffit pas à résorber le déficit commercial espagnol, qui atteint 17,1 milliards d'euros pour les sept premiers mois de l’année 2019 (-3,6% par rapport à l'an dernier). 
Mais en tout cas, les controverses politiques entre la Generalitat et le gouvernement central espagnol ne semblent pas nuire à ce bilan positif pour les entreprises catalanes. La seule véritable inquiétude représente l’avenir des relations avec la Grande Bretagne au lendemain d'un Brexit annoncé, puisque 60% des entreprises de Catalogne ne seraient pas préparées à ce changement (selon une enquête de l'agence régionale ACCIÓ). La Grande-Bretagne est la cinquième destination des exportations catalanes, avec un volume d’affaires supérieur à 2,7milliards d'euros enregistré l'an dernier. 

francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.

Sur le même sujet