Lundi 19 août 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Jón Gnarr: Coluche islandais et prochain maire de Barcelone ?

Par Sabine Calleja | Publié le 08/10/2018 à 19:05 | Mis à jour le 08/10/2018 à 19:09
Photo : DR
jon gnarr

Jón Gnarr, homme politique et acteur humoriste islandais créé la surprise en présentant son parti et sa candidature à la mairie de Barcelone. Après le feuilleton protagonisé par Manuel Valls, la bataille pour la mairie s'internationalise et prend des tournures inattendues.

 

Et si finalement le maire de Barcelone était incarné par Jón Gnarr, homme politique et acteur humoriste islandais ? Tout est possible avec cette nouvelle candidature étonnante et c’est le sujet du moment qui fait couler beaucoup d’encre à Barcelone. Mais qui est cet étrange personnage et surtout quelles sont ses motivations ? En voici les grandes lignes... Jón Gnarr, l’homme politique et acteur humoriste islandais est entré fin septembre dans la course des prétendants pour devenir maire de Barcelone. Cet ancien maire de Reykjavik, de 2010 à 2014, aurait décidé de franchir le pas après avoir appris la candidature de Manuel Valls. Jón Gnarr entendrait conquérir la capitale catalane via la formation d’un nouveau parti : le parti Bacallà. Attention, parce que sous ses coutures loufoques la candidature pourrait bien réussir.


 

 

C'est en tous cas ce qui s'est passé en 2010 en Islande. Gnarr avait alors fondé un nouveau parti satirique le "Best Party", qui parodiait les partis politiques islandais... Résultat : il avait remporté un immense succès électoral et avec 34,7% des voix, la mairie de Reykjavik, qu'il a dirigée de 2010 à 2014. L'idée du meilleur parti lui était venue après que la crise financière a plongé les Islandais dans une grande dépression intense. Le Best Party est venu donner une nouvelle bouffée d’air frais aux Islandais en colère qui considéraient les politiciens trop traditionnels et rigides avec des phrases préfabriquées. Une nouvelle option avec l’humour comme principal trait d’identité qui a séduit cette société avide de nouveauté... Vous voyez un quelconque parallèlisme avec Barcelone ?


L’excentricité au coeur de son programme politique

Le programme de l'humoriste colle à la personnalité excentrique de Gnarr, rien de plus étonnant lorsque l’on apprend à connaître quelques traits du personnage. Pour comprendre son parcours, il est nécessaire de faire un bref retour sur son histoire... Né en 1967, dans une famille de classe moyenne, Jón Gnarr vit une enfance difficile. Enfant, il est atteint de dyslexie et de troubles de l'attention et commence sa carrière en faisant de la radio puis en tant que bassiste dans un groupe de punk avant, donc, de se tourner vers la politique en 2009. Déjà à l’époque à Reykjavik, Gnarr s’était inspiré du personnage qu’il avait créé pour un sketch : un politicien local aux promesses de campagne les plus absurdes possibles. Dans son programme, il proposait entre autres la construction d'un parc Disneyland près de l'aéroport et la distribution de serviettes gratuites dans les piscines municipales. Cependant, des promesses plus sérieuses ont aussi séduit les électeurs comme son profond engagement écologique et la volonté d'une meilleure transparence de la vie politique.


Manuel Valls comme facteur déclencheur

Aujourd'hui, le fait de voir l’ancien Premier Ministre français proposer sa candidature à la mairie d’une ville d’un autre pays a ravivé son retour en politique. Il fait alors cette annonce surprenante via son compte Twitter en déclarant : "C'est un honneur d'annoncer ma candidature à la mairie de Barcelone en 2019 au nom du parti Bacallà" avant d’encourager les Barcelonais à voter pour lui avec la promesse "infaillible" suivante : "S'il vous plaît, votez pour moi et vous recevrez un stylo gratuit." Alors, convaincus ?

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Barcelone ?

TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Expat Mag

FOOT

PSG: la crise de l'été

Le Paris SG fait-il toujours peur à la Ligue 1? Sa défaite à Rennes (2-1) dimanche, la première de la saison dès la 2e journée, a mis en lumière ses problèmes récurrents, autour de trois hommes...

Sur le même sujet