Lundi 18 février 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CÉLÉBRITÉS - Les femmes les plus influentes d'Espagne

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 07/03/2017 à 23:00 | Mis à jour le 07/01/2018 à 04:07

Officialisée par les Nations Unies en 1977, le 8 mars est connu pour être la "Journée Internationale des Femmes". Journée de manifestations dans le monde entier, elle est l'occasion de faire un bilan de l'avancée de la situation des femmes et de l'évolution de leurs droits. À cette occasion, penchons-nous sur celles qui portent la culture féminine en Espagne, incarnant la possibilité pour toutes de choisir leur vie et d'exercer une responsabilité dans n'importe quel secteur. Portraits des femmes les plus influentes d'Espagne, présentes dans tous les domaines de la vie.

(photo CC C.Jiménez) Femmes et politique
Qui a dit que la politique était un monde réservé aux hommes? L'Espagne connaît également des femmes de poigne, capables de s'imposer dans l'univers fermé de la politique et d'y faire leur place. On peut notamment penser à la maire de Barcelone, Ada Colau, figure la plus influente d'Espagne pour la revue Politico.eu. Référence dans le domaine public et institutionnel, cette revue a établi un classement des vingt-huit personnalités les plus influentes d'Europe en 2016, classement dans lequel Ada Colau se classe cinquième. Ce poids reconnu peut être expliqué par son action tout au long de sa carrière politique que ce soit par son militantisme contre les entités bancaires comme son rôle actif pour limiter et trouver une solution au problème de la massification touristique à Barcelone. 
Autre femme de poids dans le monde de la politique, Cristina Cifuentes est présidente de la Communauté de Madrid depuis juin 2015. Proche des citoyens et misant sur la transparence et le dialogue, elle a su s'imposer progressivement. En février dernier, elle a démissionné de son poste de gestion du Parti Populaire espagnol (PP) et a annoncé sa candidature à la présidence du parti dans une volonté de le revitaliser, lui permettre de récupérer une crédibilité et lui donner un nouvel élan.

Le sport, un domaine où les espagnoles excellent
Nombreuses sont les sportives espagnoles à réussir dans leur sport tout en bénéficiant de peu de médiatisation. Toutefois, on peut notamment mentionner les bons résultats de Mireia Belmonte, nageuse espagnole. Sportive la plus titrée de l'histoire espagnole, elle a pour l'instant obtenu un total de 41 médailles toutes compétitions confondues. Il faut notamment retenir ses bonnes performances au Jeux Olympiques de Rio en 2016 où elle s'est imposée sur le 200 mètres papillon et a obtenu la médaille de bronze pour 400 mètres 4 nages. Lors des Jeux précédents (Londres en 2012), elle avait déjà remporté deux médailles d'argent (200 mètres papillon et 800 mètres nage libre). Autre sportive espagnole à nommer, la tenniswoman Conchita Martinez. Joueuse professionnelle de 1988 à 2006, elle a notamment remporté Wimbledon en 1994. Avec trois médailles dans trois Olympiades différentes et 33 tournois individuels remportés, elle est la joueuse de tennis la plus titrée juste derrière Rafael Nadal. Toutefois, c'est aussi pour sa nomination en tant que capitaine de la Coupe Davis de l'équipe d'Espagne qu'elle est célèbre. En effet, elle devient ainsi la première femme de l'histoire à prendre les rennes de l'équipe nationale masculine de tennis. 

Les femmes espagnoles dans l'Histoire
L'Histoire espagnole comporte également des femmes de caractère qui ont su imposer leurs choix et prendre le destin des autres femmes en main. À ce titre, on peut notamment penser à Isabel la Catholique, reine de Castille de 1474 à 1504 et d'Aragon à partir de son mariage avec Felipe d'Aragon en 1479. Isabel de Castille a réformé la vie de l'Espagne notamment en réorganisant le système de gouvernance et d'administration, en centralisant les compétences qui étaient éparpillées entre différentes personnes, en réformant le système de sécurité des citoyens ou encore en mettant en place une réforme économique pour diminuer la dette du pays. Elle est également à la base de la réunification du royaume d'Espagne pour la création d'un pays uni. En parallèle, on peut aussi faire écho à la personne de Clara Campoamor. Cette dernière a créé l'Union républicaine féminine et a lutté pour l'obtention du suffrage féminin, accordé en 1931. Elle s'est donc érigée en porte-parole des femmes pour l'obtention du droit de vote et est notamment célèbre pour son discours au Congrès opposé à une autre femme Victoria Kent, pour qui les femmes étaient encore trop sous l'emprise de leur mari ou de leur père pour voter en pleine conscience. C'est lors des élections de 1933 que les femmes voteront pour la première fois.

Le rôle économique des femmes
De plus en plus de femmes intègrent le monde économique, ainsi que les sphères directives. Même si elles sont encore trop faiblement représentées dans les postes à fortes responsabilités, certaines accèdent au rang de chef d'entreprise ou encore d'entrepreneurs. Agatha Ruiz de la Prada est ainsi une des femmes les plus connues dans ce monde. Styliste espagnole, elle est notamment célèbre pour ses créations vestimentaires comme pour le mobilier qu'elle expose dans des galeries d'arts. Connue pour ses dessins originaux aux couleurs vives, elle s'élève progressivement au rang des plus grands créateurs comme Armani. De même, María Benjumea est présidente et fondatrice de Spain Startup, véritable point de rencontre entre investisseurs, entreprises et startups d'Espagne, d'Amérique Latine et des pays de la Méditerranée. Référence dans le monde entrepreneurial, elle a notamment reçu en 2007 le prix national féminin directrice dans la catégorie Innovation d'entreprise.

Scientifiques et chercheuses
Dans le domaine scientifique, les femmes espagnoles ne sont pas en reste. En effet, Maria Blasco, directrice et chef du groupe national de recherches oncologiques, est la première femme à avoir reçu le prestigieux prix Joseph Steiner pour ses recherches sur le cancer en 2003. De plus, elle est la première scientifique à l'avoir reçu en travaillant en Espagne. De même, Coral Barbas fait partie des cinquante femmes les plus influentes dans le monde de la chimie analytique en 2016 selon le magasine The Anatycal Scientist (classement où se trouvent deux autres scientifiques espagnoles: Elena Ibáñez et Lourdes Ramos). Après avoir été professeure à l'université CEU San Pablo (Chimie Analytique), chercheuse Marie Curie au Kings London College (2005-2006) et vice-rectrice de recherches à l'université San Pablo, elle est aujourd'hui directrice du Centre pour la métabolomique et la bioanalyse (CEMBIO). À la tête d'une équipe de vingt spécialistes, elle dirige des recherches sur des diagnostics et des traitements pour améliorer la connaissance de certaines pathologies.

Femmes et communication
Informer la population, voila un défi que les femmes ont bien compris. Elles sont d'ailleurs de plus en plus influentes dans le monde des médias et elles prennent une place chaque fois plus importante. Eva Fernández, journaliste et conseillère déléguée pour le journal en ligne El Español, a été nommée en juillet dernier correspondante au Vatican pour la chaîne COPE. Elle a travaillé dans divers services et programmes informatifs de cette chaines et plusieurs de ses reportages ont été récompensés par des prix de communication insistant sur le professionnalisme de son travail. De même, Ana Blanco, journaliste espagnole, a fait ses débuts à la radio avant d'intégrer la 1 de la télévision espagnols (TVE) pour présenter l'édition de 15 heures. Depuis 2013, elle est responsable du journal informatif de 21 heures sur la même chaîne. Elle a reçu de multiples prix comme notamment le prix TP de Oro en 2007 et en 2008 qui récompense le meilleur présentateur des informations ou encore le Prix Ondas National TV. Ces diverses récompenses montrent que ces femmes ont autant leur place dans le monde de la communication que les hommes.

Clémentine COUZI (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 8 mars 2017
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet