Dimanche 25 février 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Bonus : 5 curiosités catalanes à découvrir

Par Camille Guil | Publié le 23/01/2018 à 18:00 | Mis à jour le 23/01/2018 à 21:16
Photo : (CC claudita)
seny rauxa catalogne

Non, on ne va pas vous parler (encore) de Gaudi, du FC Barcelone ou des castellers. Pas même du référendum sur l'indépendance de la région. Vous trouverez ici cinq anecdotes propres à la Catalogne et aux Catalans. Pas de quoi faire le portrait un peuple ou d'une civilisation, mais l'occasion de se poser quelques questions sur cette partie d'Espagne que vous pensiez si bien commaître.

 

La première peseta a été produite à Barcelone


La peseta a eu cours en Espagne et dans ses territoires d'outre mer, de 1868 à 1999. Il est question de la peseta, pièce valant deux reals d'argent, dès 1737 dans l'administration espagnole. Néanmoins, la première pièce ayant été frappée de l'inscription "peseta" n'a été produite qu'en 1808, durant la domination napoléonienne... à Barcelone. Il s’agissait d’une pièce de 2,5 pesetas. La pièce de 5 pesetas a été créée un an plus tard, en 1809 et elle a été utilisée jusqu’à la fin de la guerre d’indépendance espagnole. Puis, pendant les années 1836 et 1837 avec le couronnement de la reine Isabel II, les pièces d'1 peseta furent créées. La Reine paya de cette monnaie les soldats qui avaient combattu en son nom et ils furent ainsi appelés les "peseteros". En 1868, le ministre des finances du gouvernement provisoire du général Serrano, le Catalan Laureano Figuerola a signé le décret qui a fait du peseta la monnaie nationale unique espagnole en remplacement de l'Escudo.


 
Les Catalans sont convaincus que Christophe Colomb avait des origines... catalanes, bien sûr


C’est bien connu, beaucoup de peuples se disputent l’origine de l’explorateur Christophe Colomb et les Catalans ne font pas exception. A Barcelone il se dit que l’explorateur était catalan mais qu’il aurait été officiellement déclaré génois. Deux légendes le lient à la ville dans laquelle a eu lieu sa rencontre historique avec les rois catholiques : 
- La première légende dit qu’il aurait été le fils d’un aubergiste de la Boqueria et qu’ils auraient vécu dans la rue Boters. Son père aurait été exécuté pour un crime et Christophe Colomb n’aurait pas eu d’autre choix que de fuir sa ville natale pour Gènes.
- Une autre affirme qu’il appartiendrait à une famille noble du quartier de la Ribera et qu’il a vécu au 9 rue Mirallers près de l’église Santa Maria del Mar. 

 

Le drapeau catalan aurait-il des origines françaises ?


Le fameux drapeau catalan, la Senyera, que l’on voit accroché à toutes les fenêtres de Barcelone, est le symbole fort de la Catalogne. Selon la légende, la forme et les couleurs du drapeau dateraient de la fin du IXe siècle, en 870, et seraient d’origine française. Lorsque l’empereur franc Charles le Chauve demanda à Guifré el Pelos (a qui il venait de donner les comtés d’Urgell et de Cerdagne) de se battre à ses côtés contre les Normands. Lors de la bataille, Guifré est blessé par une flèche et l’histoire dit que l’empereur se serait rendu à son chevet, aurait trempé quatre doigts dans sa blessure ouverte avec lesquels il aurait ensuite tracé sur son bouclier d’or les 4 barres rouges. Une autre hypothèse suggère que c’est Guifré el Pelos, blessé à mort qui aurait cloué ses quatre doigts ensanglantés sur son bouclier jaune. Ce symbole deviendra celui de la région de la Catalogne.

 

D'où vient l’origine du nom Barcelone ?


La capitale de la Catalogne est une ville datant de l’antiquité. Concernant l’origine de son nom, de nombreuses légendes existent : 
- Le nom original serait Barke-no que les habitant ibériques avaient donné à la ville.
- Une autre légende qui a perduré dans le temps affirme que Barcelone a été nommée par les Carthaginois, notamment par Hannibal Barca qui est tombé amoureux de la ville et qui lui a donné son nom de famille, Barca qui signifie rayon.
- Le nom de la ville aurait une origine romaine. Lors d’une expédition de 9 navires, ils furent pris dans une tempête. Les huit premiers navires parvinrent à s’échapper mais le 9e se serait perdu. L’histoire dit qu’Hercule l’a retrouvé échoué sur Montjuïc et que l’endroit a tellement plu aux marins qu'ils l'ont surnommé Barca Nona (le neuvième navire). 
Ce qui est sûr c’est que Barcelone fut conquise par les Wisigoths en 415, et qu’elle fut connue pendant plus de 300 ans comme Gothland qui signifie "terre des dieux". En 801 la ville fut reprise par Ludovico Pio, elle redevient chrétienne, et son nom devint Barcelona. Dans les années 1980, les habitants lui trouvèrent une autre signification selon les syllabes du nom : bar, ciel, vague (bar, ciel, ola).

 

La mytique sucette Chupa chups est catalane !


La célèbre sucette et son logo marguerite est connue dans le monde entier et appartient à la multinationale italo-néerlandaise Perfetti Van Melle, mais saviez-vous qu’elle avait été créée par un Catalan ? Dans les années 50, les bonbons étaient des petites boules sucrées que les enfants mangeaient avec leurs doigts, résultat, ils avaient les mains sales et collantes. En 1958, le Catalan Enric Bernat créé des bonbons qui ne salissent pas les mains, des bonbons sur un bâton. La sucette était née. Le premier nom donné fut "goal" en référence à un ballon de foot, mais insatisfait, Bernat engagea une agence de publicité qui inventa le nom "Chups". Quelques années plus tard, avec la célèbre publicité "chupa chupa chupa chups", le nom "Chupa chups" resta. Autre fait insolite, le logo marguerite fut également créé par un Catalan : Salvador Dali ! 
 

0 CommentairesRéagir