TEST: 2238

Un voyant promettait la beauté contre des rapports sexuels

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 03/07/2012 à 00:00 | Mis à jour le 14/10/2021 à 06:31

Un ancien moine, qui se disait voyant et capable de pratiquer la magie noire, a été arrêté la semaine passée pour viols sur mineurs et trafic d'êtres humains, rapportait hier le Bangkok Post.

Songwut Charoenkhunchai prétendait à de jeunes écolières âgées de moins de 15 ans qu'elles devaient pratiquer avec lui des actes sexuels si elles voulaient corriger un mauvais karma, et devenir ainsi plus belles. Âgé de 57 ans, Songwut opérait dans un cabinet qu'il avait installé près d'une école dans le district de Nong Khaem, dans la banlieue ouest de Bangkok. Les parents de quatre jeunes filles avaient porté plainte le 25 juin, ce qui avait permis l'arrestation de l'individu qui, selon la police, a avoué avoir eu des rapports sexuels avec les victimes mais sans les forcer. Songwut est également accusé d'avoir fourni des jeunes filles à des clients qui payaient entre 3.000 bahts et 4.000 bahts pour un moment d'intimité avec les écolières. "Cette affaire n'est pas compliquée, mais elle a des conséquences importantes sur la société", a expliqué le Colonel de Police Chittaphop Tomuean, spécialiste du trafic humain, qui a ajouté que d'autres diseurs de bonne aventure agissaient de la même manière que Songwut. Les Thaïlandais sont fascinés par les "Mor dou", ou diseurs de bonne aventure, qui peuvent parfois même jouer le rôle de conseiller familial ou financier auprès de leur client.
Y.F. mardi 3 juillet 2012

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale