Jeudi 2 juillet 2020

Visa retraite en Thaïlande: L’assurance santé devient obligatoire

Par Catherine Vanesse | Publié le 10/10/2019 à 00:00 | Mis à jour le 10/10/2019 à 10:40
Photo : Reuters
visa retraite thailande assurance santé

Les demandeurs du visa long séjour O-A devront dès le 31 octobre justifier d’une assurance maladie selon une directive rendue publique mercredi.

Annoncée au mois d’avril, l’obligation de souscrire à une assurance pour les étrangers de plus de 50 ans titulaires d’un visa long séjour O-A (visa retraite) devrait entrer en application à partir du 31 octobre selon une ordonnance de la police publiée sur le site Web de l’immigration ce mercredi 9 octobre.

Selon cette directive, “l’étranger auquel est accordé un visa Non-Immigrant O-A doit souscrire à une assurance qui couvre la durée du séjour dans le Royaume, offrant une couverture minimale de 40.000 bahts pour les soins ambulatoires et de 400.000 bahts pour l’hospitalisation, via le site http://longstay.tgia.org/.”

Cette mesure a pour but d’alléger le fardeau financier assumé jusqu’ici par les hôpitaux publics qui traitent en urgence des étrangers venus dans le royaume sans assurance ni ressources suffisantes pour s’acquitter des frais hospitaliers. Actuellement, les frais médicaux concernant les étrangers de plus de 50 ans s’élèveraient à 500 millions de bahts par an selon des chiffres officiels. “Les hôpitaux doivent les soigner pour des raisons liées aux droits de l’homme, mais quand nous leur demandons de rembourser, ils ne peuvent pas. Ces coûts deviennent une lourde charge pour le ministère de la Santé publique, nous avons donc poussé pour cette police d’assurance” déclare Sathit Pitutecha vice-ministre de la Santé publique à Reuters. 

Cette directive semble annoncer l’obligation de souscrire à une assurance ambulatoire, c’est-à-dire qui couvre les visites chez le médecin et les médicaments. 

“Ajouter les soins ambulatoires implique de passer un nouvel examen médical avec des risques d’exclusions pour certaines catégories de personnes, mais surtout cela a un coût sur les primes d’assurances avec une augmentation de l’ordre de 60 à 70%” explique Franck Racine, directeur du cabinet de courtage en assurance Siam Consulting. 

Selon la directive, les nouveaux postulants au visa long séjour O-A doivent avoir souscrit une assurance pour entrer dans le royaume. Les personnes déjà titulaires d’un visa O-A devront présenter une assurance lors de l’extension de leur visa à partir du 31 octobre. Les retraités venant de prolonger leur visa avant la date de la mise en application de cette directive bénéficient d’un “sursis” jusqu’à la prochaine extension. 

Si la version anglaise du document officiel précise la nécessité d'une assurance locale, il semblerait qu'une assurance étrangére soit bel et bien admise du moment qu'elle ne couvre pas moins que le montant requis. 

“Le décret est passé, mais pour le moment il n’y a rien de concret, nous ne connaissons pas encore le champ d’application exacte, nous devrions en savoir plus dans les prochains jours” relativise Franck Racine.

Les premiers intéressés réagissent de diverses manières selon qu’ils sont ou non sur le point de faire une demande de visa O-A ou qu’ils sont plus ou moins habituées des effets d’annonce tonitruants des autorités thaïlandaises qui, la plupart du temps font plus de peur que de mal.

“Les membres retraités du Club Ensemble ont pris l’habitude d’attendre de voir ce que dit l'immigration de Chonburi [dont ils dépendent] et de ne pas tenir compte des informations communiquées par certains réseaux sociaux qui se précipitent pour partager des informations tronquées ou mal interprétées”, explique Daniel Sztanke, président du Club Ensemble créé à Pattaya en 2006 et qui compte environ 300 membres.

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
20 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

jumeaux sam 28/12/2019 - 06:04

1° point - seul le visa OA est concerné (aujourd'hui) C'est le visa obtenu via l'ambassade de Thailande en FR. Le visa O obtenu en Thailande n'est pour le moment pas concerné. 2° La CFE (organisme Privé, mais reconnu d'utilité publique) ne répond à aucun courriel sur ce sujet. Elle est en cours de négo avec une des "X" compagnie indiquées sur le document listing remis par les services de l'immigration. 3° L'ambassade de Fr à Bangkok devrait elle pas s'impliquer (comme elle l'a fait pour accompagner et justifier des modifications tarifaires de la CFE) et informer via un courrier ses ressortissant inscrits par courrier en les tenant informés de l'évolution? 4°Un état, comme en Fr a besoin d'argent pour mener à bien ses projets. Pour cela il emprunte aux banques et aux Ci° d'assurances. Lesquelles en échange et comme en France obtiennent soit de l'argent bloqué ou moins bien rémunéré ou l'assurance d'obtenir de nouveaux adhérents. 5°Le prix demandé par les Cie Thai est exorbitant compte tenu du fait qu'il se limite à n'assurer que ce qui après examen de santé obligatoire n'est pas signalé comme anomalie. 6° on ne peut s'assurer que jusqu'à 70 ou 75 ans.(la loi semble t'il, ne dit rien sur le après ) On peut penser que si l'immobilier est en baisse cela ne va pas arranger la situation . Les ressortissants étrangers vont devoir vendre très vite pour rentrer chez eux. 7° On nous demande déjà de bloquer 400Kthb sur un compte alors que l'on impose une assurance pouvant couvrir le mm montant. Beaucoup de questions, beaucoup d’incertitudes, dont les vendeurs de "retraite dorée" semblent résolument ignorer.

Répondre
Commentaire avatar

JPSIAM mer 13/11/2019 - 10:08

Depuis mon arrivée en Thaïlande, j’ai toujours été surpris par l’irresponsabilité des étrangers dans la couverture santé et en particulier de la part des Français qui semblaient penser ne jamais être malade. Par contre la CFE porte une grande responsabilité dans son incapacité de négociation avec la Thaïlande. Il faut dire aussi que l’ambassade de France ne fait rien pour arranger la situation. Depuis le début, j’ai toujours plaidé pour que soit demandé 1 assurance santé au renouvellement du visa. Ce qui aurait évité dès le départ il y a 20 ou 30 ans la venue d’une certaine catégorie internationale d’individus venant vivre au frais du pays d’accueil. Maintenant que la Thaïlande s’est aperçue du problème, ce sont les honnêtes gens responsables qui font les frais de cette irresponsabilité.

Répondre
Commentaire avatar

JPSIAM ven 11/10/2019 - 08:31

Cet article ne devrait pas exister, si les Français venant habiter en Thaïlande se comportaient comme des gens responsables. En France vous avez la Sécurité Social plus une Mutuelle. Pourquoi pas ici ! Habitant depuis 12 ans ici, j’ai immédiatement adhéré à la CFE et en même temps assuré ma famille Thaï. Le montant de couverture est illimité et aucune limite d’âge à 70 ans. J’ai utilisé la prise en charge CFE-IMA, lors d’une intervention chirurgicale et je suis satisfait de la qualité du service.

Répondre
Commentaire avatar

Guy Landrieu sam 02/05/2020 - 15:11

Bonjour, puis-je vous demander ce que vous payer pour l'assurance santé, hospitalisation comprise svp ?

Répondre
Commentaire avatar

Le Gaulois ven 08/11/2019 - 06:04

JPSIAM votre commentaire me semble un peu déplace car cette mesure ne s'adresse pas uniquement aux Français mais à tous les étrangers sur le sol Thaïlandais bénéficiant d'un Visa 0+0 ou 0-A . Donc penser que ce sont uniquement les Français qui ne payent pas leurs soins me semble une contre-vérité . D'autre part la CFE n'est pas une assurance au titre de la législation Thaï , ni française d'ailleurs , il s'agit simplement d'une filiale de la SS pour les français vivant à l'étranger afin de couvrir leurs frais médicaux hors du sol national , ceux-ci ne pouvant pas être pris en charge par le régime général au delà d'un séjour de 90 jours par année civile .

Répondre
Voir plus de réactions