Samedi 4 juillet 2020

Un restaurant thaïlandais en appelle au Panda contre le blues du Covid

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 15/05/2020 à 00:00 | Mis à jour le 15/05/2020 à 10:22
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha - Le restaurant vietnamien Maison Saigon à Bangkok, place des pandas en peluche pour tenir compagnie aux clients durant la situation du Covid-19
panda coronavirus

Contraint d’appliquer les nouvelles directives en matière de distanciation physique, un restaurateur thaïlandais propose de combler le vide en plaçant des pandas en peluche à ses tables.

Au début du mois, la Thaïlande a assoupli les restrictions imposées à certains commerces, permettant aux restaurants de rouvrir mais à condition d’appliquer des mesures strictes pour réduire le risque de propagation du virus.

"Jusqu’ici, nous ne mettions qu'une seule chaise pour les tables où les clients venaient seuls. Mais je trouvais cela étrange, alors j'ai me suis dit qu’il fallait leur proposer de la compagnie", explique Natthwut Rodchanapanthkul, propriétaire de Maison Saigon, un restaurant vietnamien de Bangkok.

Pandas en peluche pour combler la distanciation physique durant le Covid
Photo REUTERS / Athit Perawongmetha

Assis en face de l'une des peluches, Sawit Chaiphuek, un client de Maison Saigon se dit content d'avoir de la compagnie pour son premier "resto" depuis plusieurs semaines.

"On se sent moins seul pour diner avec la peluche", dit le jeune homme de 25 ans.

Une autre cliente, Siriporn Assavakarint, explique que les nouvelles règles en matière de placement des gens prêtent souvent à confusion et que cette armée de petits pandas déjà installés là où l’on n’est pas censé s’assoir rend les choses beaucoup plus claires.

"C'est beaucoup plus facile à comprendre que dans les autres restaurants où les gens ne savent jamais où ils doivent s'asseoir et finissent par s'asseoir trop près les uns des autres."

La Thaïlande a signalé jeudi un nouveau cas de coronavirus et aucun nouveau décès, portant le total à 3.018 cas et 56 décès depuis le début de l'épidémie en janvier.

Mercredi, le royaume a signalé zéro nouveau cas pour la première fois depuis début mars, avant le début du confinement.

0 Commentaire (s)Réagir