Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un Kenyan ayant avalé 68 paquets de cocaïne arrêté en Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 22/08/2019 à 00:00 | Mis à jour le 23/08/2019 à 04:42
Photo : Juro-Clash sous CC
Suvarnabhumi-Juro-Clash-CC-740

Un Kenyan a été arrêté à l'aéroport de Bangkok pour avoir tenté de faire passer plus de 60 paquets de cocaïne dans son estomac, ont annoncé mercredi les autorités thaïlandaises.

Les autorités ont déclaré que Glenn Chibasellow Ooko, âgé de 43 ans, s'était envolé lundi d'Éthiopie pour se rendre à l'aéroport Suvarnabhumi à Bangkok, où il a été appréhendé.

Une radiographie a révélé que son estomac contenait plusieurs dizaines d'objets oblongs, qui se sont avérés être remplis de cocaïne, selon des photos fournies par le Bureau du contrôle des stupéfiants (ONCB).

"Il a avalé 1,2 kg de cocaïne, conditionné sous forme de 68 paquets", a annoncé l'ONCB dans un communiqué publié mercredi.

Ooko a été arrêté avec un Nigérian, Osita Joseph Ukpa, qui, selon la police, aurait engagé le Kenyan pour faire passer de la drogue.

"Cela fait partie d'un réseau de drogue en Thaïlande", indique le communiqué.

La Thaïlande est depuis longtemps une plaque tournante majeure du trafic de drogue, ses frontières poreuses et son dispositif policier laxiste permettant aux réseaux criminels transnationaux de faire transiter leur marchandise facilement.

Le royaume sert également de point de passage pour le commerce très lucratif de méthamphétamine qui vient depuis la Birmanie et le Laos avant de partir vers des pays comme l'Australie et le Japon.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

GASTRONOMIE

Guide de survie du végétarien en Thaïlande

En Thaïlande, la plupart des plats contiennent de la viande ou du poisson, pourtant contrairement à beaucoup d’idées reçues, suivre un régime végétarien n’y est pas plus compliqué qu’en Europe.

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l