TEST: 2238

Un homme arrêté avec 200 bêtes protégées dont 5 tigres et 2 pandas

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 12/03/2012 à 00:00 | Mis à jour le 16/09/2019 à 04:01

Les autorités thaïlandaises ont saisi plus de 200 animaux vivants dont des tigres, des lions, des panthères et d'autres espèces en danger au cours d'un raid contre un réseau de trafiquants, a indiqué la police jeudi.

"Le propriétaire ne peut fournir de documents légaux pour les cinq tigres, donc il est poursuivi pour violation de la loi sur la protection et la préservation de la faune sauvage", a indiqué le lieutenant-colonel Adtapon Sudsai, officier de la police de protection de la nature. D'autres vérifications étaient en cours pour les autres animaux parmi lesquels se trouvaient treize lions albinos, deux orangs-outans, deux pandas, quatre flamants et deux chameaux. Yutthasak Suthinan, 52 ans, est passible de quatre ans de prison. Le groupe de protection animale Freeland Foundation, citant la police, a précisé que le trafiquant faisait partie d'un réseau qui importe des animaux d'Afrique et d'ailleurs, avant de les faire se reproduire pour alimenter une forte demande.

Cette saisie, effectuée dans la province de Saraburi dans l'est du pays, est la conséquence d'un autre raid effectué à Bangkok en février, au cours duquel quatre individus avaient été surpris en train de dépecer un tigre. Ces personnes étaient liées à une boucherie clandestine où étaient découpés tigres, éléphants, gnous et autres crocodiles, dont une partie de la viande était probablement destinée à un restaurant. La Thaïlande est considérée comme une plaque tournante du trafic des espèces protégées en Asie. Certains grands marchés de Bangkok, notamment, sont réputés pour pouvoir fournir n'importe quel animal pourvu que l'acheteur puisse payer.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale